Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Stéphane Garneau
Audio fil du mercredi 7 mars 2018

Tiken Jah Fakoly, un artiste engagé qui a soif de justice sociale

Publié le

Tiken Jah Fakoly
Tiken Jah Fakoly   Photo : FrancoFolies/Frédérique Ménard-Aubin

« J'ai de l'espoir. Nous, on plante la graine de certains combats, on l'arrose, elle pousse, et on souhaite que les générations qui vont venir après nous réussissent ce qu'on n'a pas réussi », dit l'auteur-compositeur-interprète ivoirien Tiken Jah Fakoly au micro de Philippe Fehmiu. Connu pour sa lutte contre les inégalités sociales, le musicien reggae de 49ans prêche depuis des années en faveur d'un monde plus tolérant et plus juste, où la démocratie, l'agriculture et l'éducation sont les véritables pierres angulaires.

Né dans le nord-ouest de la Côte d'Ivoire, Tiken Jah Fakoly vient d'une famille de commerçants, de transporteurs et d'agriculteurs. Depuis un bon moment déjà, l'artiste engagé travaille activement à la valorisation de l'agriculture en Afrique. En 2013, le chanteur a même consacré toute une année à la terre dans son village natal ivoirien. Le chanteur est d’avis que le retour à la terre représente une des solutions à la crise alimentaire qui secoue l'Afrique. « Ça fait mal aujourd’hui de savoir qu’on retrouve du riz chinois ou du riz taiwanais dans nos assiettes. Ce n’est pas normal. »

Chargement en cours