•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Monique Mercure : une dame au cœur de fillette

Les grands entretiens

Avec Stéphane Garneau

Du mardi au jeudi de 21 h à 22 h
(en rediffusion du mercredi au vendredi à 3 h)

Monique Mercure : une dame au cœur de fillette

Audio fil du vendredi 19 mai 2017
La comédienne Monique Mercure

La comédienne Monique Mercure

Photo : Édouard Plante

« J'ai beaucoup aimé la rencontre entre acteurs, metteurs en scène et ceux qui font les décors et les costumes. C'était cet ensemble-là qui me réjouissait. » Monique Mercure avait un trac qui la rendait malade avant d'entrer sur scène, mais l'actrice garde plusieurs bons souvenirs : des amitiés en jouant Les belles-sœurs, ou alors sa rencontre avec Tennessee Williams. Au micro de Franco Nuovo, elle partage ses nombreuses anecdotes issues d'une prolifique carrière au théâtre, à la télévision et au cinéma.

Un amour des arts dès l’enfance
Monique Mercure a grandi dans une famille artistique. Sa mère, pianiste, avait un groupe avec ses tantes : Les sœurs Williams. Elle considère que plus jeune, elle était une « petite fille espiègle et menteuse », mais qui aimait aller à l’école.

Que ce soit en compagnie de membres de sa famille ou en solo, elle aimait aller voir des spectacles et des films. « J’ai vu des choses extraordinaires. J’ai vu Ravi Shankar quand il avait 10 ans; son père était venu donner un concert avec lui, il avait un petit sitar et il en jouait. J’ai vu les Ballets russes du Colonel de Basil, les Ballets de Monte-Carlo... Mon oncle m’a emmené voir André Mathieu, [il était un] petit garçon en culotte blanche. »

Son rôle dans le film Deux femmes en or
En 1970, elle obtient un rôle dans ce film de Claude Fournier, qui a obtenu un grand succès grâce à son côté coquin. Pour elle, ce fut un tournage pénible et difficile. « Parce qu’on n’aime pas ça, enlever des vêtements. Je pensais à mes enfants, mais je voulais être connue, et ça a été un mauvais choix. J’aurais pu être connue sans ça. Ce film a eu un impact inouï, mais ce n’était pas agréable. »

Citation de l'actrice Monique Mercure: « Jusqu'à 83 ans, j'avais 30 ans dans mon corps et dans ma tête. »Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Citation de l'actrice Monique Mercure

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi