•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les grands entretiens

Avec Stéphane Garneau

Du mardi au jeudi de 21 h à 22 h
(en rediffusion du mercredi au vendredi à 3 h)

Jacques Godin, le comédien à la carrière impressionnante

Jacques Godin jouait Pierre-Esprit Radisson dans le téléroman <i>Radisson</i>, en 1957.

Jacques Godin en Pierre-Esprit Radisson dans le téléroman Radisson, en 1957

Photo : Radio-Canada/Henri Paul

Le comédien Jacques Godin s'est éteint le 26 octobre, à 90 ans. Dès ses débuts, vers la fin des années 1950, il s'est démarqué dans des séries québécoises, notamment dans le rôle-titre de Radisson et dans Les belles histoires des pays d'en haut. Au théâtre, il s'est fait remarquer dans Mort d'un commis voyageur, d'Arthur Miller, et La cerisaie, d'Anton Tchekhov. En tout, il a joué dans près de 230 productions au cinéma, au théâtre et à la télévision. Son rôle marquant demeure celui de Lennie dans le télé-théâtre Des souris et des hommes, en 1971. Franco Nuovo a rencontré Jacques Godin dans une de ses dernières entrevues, le 5 février 2020.

Jacques Godin a grandi dans le quartier ouvrier de Saint-Henri. Il ne pensait pas devenir comédien lorsqu’il était enfant, mais les émissions de radio et le jeu d'acteur l’attiraient déjà. Désireux de poursuivre des études, il s’est intéressé au génie, mais a plutôt choisi une formation de comptable agréé. Ces années-là, le Théâtre du Nouveau Monde (TNM) a vu le jour et a ouvert une école d’art dramatique. Jacques Godin y a donc suivi des cours, et sa carrière a pris son envol avec des rôles à la radio, vers 1948. Les rôles à la télévision sont arrivés quelques années plus tard.

Dès les premières répétitions du télé-théâtre Des souris et des hommes, Jacques Godin a maîtrisé le ton et la manière de parler de ce « personnage qui a 5 ans de mentalité ». « Le personnage est un peu bizarre, et je pense que ça a plu aux gens », a déclaré en 2020 le comédien qui a tout donné dans les nombreux rôles qu’il a obtenus.

Montage du visage de Jacques Godin accompagné de la citation : « Pour moi, c’est captivant de découvrir et travailler un rôle en profondeur, c’est ce que je préfère. »

Jacques Godin

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi