•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Danielle Trottier, scénariste d’<em>Unité 9</em>&nbsp;: «&nbsp;Écrire, c’est vivre mille vies&nbsp;»

Les grands entretiens

Avec Stéphane Garneau

Du mardi au jeudi de 21 h à 22 h
(en rediffusion du mercredi au vendredi à 3 h)

Danielle Trottier, scénariste d’Unité 9 : « Écrire, c’est vivre mille vies »

Les cheveux de la femme sont blonds et frisés. Elle porte une camisole blanche, un jean et une veste rose pâle.

Danielle Trottier

Photo : Julie Perreault

Elle a exercé mille et un métiers : serveuse, commis dans une bibliothèque et professeure, jusqu'à ce que la plume l'appelle. Étonnamment, la télévision était peu présente dans l'enfance de Danielle Trottier en Abitibi, où elle a grandi avec ses 13 sœurs et frères. Franco Nuovo passe une heure en compagnie de la créatrice des téléséries Toute la vie et Unité 9.

Danielle Trottier vient d’un milieu pauvre, peu scolarisé et où l’éducation n’est pas un sujet de discussion. C’est dans ce contexte qu’elle ne termine pas son secondaire : « J’avais beaucoup de difficulté à me concentrer à l’école. Je n’arrivais pas à comprendre les consignes », explique-t-elle.

Pourtant, les mots commencent à suivre la future scénariste télé, car Danielle Trottier devient professeure de français langue seconde après ses études malgré son absence de diplôme : « C’est comme ça que j’ai appris à écrire, que j’ai appris à lire, que j’ai appris tant de choses. » Elle travaille ensuite dans une bibliothèque. « Je n’ai plus été capable d’arrêter de lire », affirme-t-elle.

Un congé salutaire

Lorsqu'elle a près de 40 ans, un de ses frères meurt d’un cancer. Danielle Trottier se rend alors compte que la vie est très courte. Enseignante au cégep, elle prend un congé de six mois.

Je ne savais pas ce qui m’attendait, je ne savais pas ce que je voulais. C’est dans cette période-là que l’écriture est entrée dans ma vie.

Danielle Trottier, scénariste

Elle suit un cours de scénarisation et écrit une scène du téléroman Emma. Six mois plus tard, la production de sa première télésérie commence. Pour réussir à écrire, Danielle Trottier se réfugie dans la fiction, où ses personnages vivent mille aventures et mille épreuves.

Montage du visage de Danielle Trottier au micro de Radio-Canada, accompagné de la citation : « J’ai à la fois une grande fragilité et un grand besoin d’intensité. L’écriture me permet de combler ça à l’abri. »

Danielle Trottier

Photo : Radio-Canada / Étienne Côté-Paluck

Sa rencontre avec la productrice Fabienne Larouche est un coup de foudre professionnel, le plus marquant de sa vie. « On est très différentes l’une de l’autre, mais on s’est aimées tout de suite », dit Danielle Trottier.

Unité 9 est le premier concept qu’elle lui propose. Le développement de cette série dure cinq ans, à TVA et à Radio-Canada. Pendant toutes ces années, Fabienne Larouche ne cesse de croire au projet. Danielle Trottier aussi; Unité 9 représente pour elle un outil de transformation sociale, car il accorde davantage d’espace aux femmes dans des rôles complexes à la télévision.

Dans une scène d'Unité 9, six comédiens sont assis devant une table.

Une scène d'Unité 9

Photo : Aetios Productions

Après le succès et la fin d’Unité 9 en 2019, Danielle Trottier se lance dans une autre aventure, celle de Toute la vie, sur les mères adolescentes.

C’est important pour moi de donner la parole aux adolescents. Les femmes en prison m’ont fait comprendre qu’on prépare son entrée en prison en enfance.

Danielle Trottier, scénariste
Tina a les cheveux frisés. Elle porte un chandail rouge et elle sourit.

Une scène de Toute la vie

Photo : Aetios Productions

Aujourd’hui dans la soixantaine, Danielle Trottier estime que sa vie peu commune lui a permis de mieux se connaître : « Ce que la vie m’a beaucoup appris, c’est de prendre des risques, malgré la peur, malgré le doute », affirme-t-elle.

Par-dessus tout, elle est fière de rencontrer des téléspectateurs qui affirment reconnaître son écriture et les thèmes qu’elle chérit dans ses téléséries. Les téléspectateurs la reconnaissant davantage en public, elle a donc l’occasion de les remercier personnellement.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi