Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Stéphane Garneau
Audio fil du lundi 9 janvier 2017

Pierre Marc Johnson : la démocratie dans le sang

Publié le

L'ex-premier ministre sur le plateau de RDI-Économie
Pierre Marc Johnson   Photo : Radio-Canada

Celui qui a été le successeur de René Lévesque à la tête du Parti québécois revient sur sa carrière pour la série Le 21e. Dans l'entrevue qu'il livre à Michel Lacombe, il donne quasiment un cours de politique, en racontant l'histoire du Québec moderne à travers son implication politique et celle de sa famille.

Dans cette entrevue, il parle notamment de la division entre certains membres du Parti québécois au lendemain du référendum de 1980. « Certains étaient là pour gouverner, d’autres pour l'indépendance, et certains pour les deux », raconte-celui pour qui la démocratie et la volonté de changement ont toujours étés des moteurs de l’action politique.

L’intellectuel explique aussi avec limpidité le fonctionnement des institutions démocratiques internationales, en parlant de son implication comme négociateur et consultant pour des traités comme celui du Sommet de la Terre de Rio ou de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne. À l'aise dans ses fonctions, il n'envisage pas un retour en politique. « En 1995, j’ai choisi de me tenir loin de la politique et ce sera ainsi jusqu’à ma mort. »

Chargement en cours