Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Stéphane Garneau
Audio fil du vendredi 18 novembre 2016

Marc-André Grondin, réussir en toute humilité

Publié le

Le comédien Marc-André Grondin
Le comédien Marc-André Grondin   Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Avec beaucoup d'optimisme et de lucidité, Marc-André Grondin raconte à Franco Nuovo le bonheur et le privilège qu'il considère avoir en tant qu'acteur. Il admet aussi, pour la série En 50 minutes, qu'il a trouvé la célébrité un peu malsaine, surtout après le succès du film C.R.A.Z.Y.

Sex-symbol, « parce que c’était écrit dans le journal »
Même s’il trouve le qualificatif flatteur, Marc-André Grondin considère que cette reconnaissance basée sur son physique manquait d’authenticité. « Je n’avais pas changé depuis la veille. Je n’avais jamais été ce gars-là. » Après la diffusion du film de Jean-Marc Vallée, l’acteur se faisait accoster par des admirateurs qui lui racontaient leur vie. « C’était un peu déstabilisant, avoue-t-il. Ça m’a pris du temps pour que je comprenne que j’étais chanceux d’avoir touché autant de gens. Honnêtement, ça m’a fait peur. »

Bien vieillir
Même s’il a déjà joué des rôles très variés, au petit comme au grand écran, l’acteur considère qu’il entame une belle période de sa vie. « Quand t’es jeune, tu joues toujours la même affaire. Je suis vraiment optimiste pour les dix prochaines années, explique Marc-André Grondin, un sourire dans la voix. Je me sens de mieux en mieux dans ma peau. J’ai l’impression qu’il y a des belles choses qui m’attendent. »

Chargement en cours