•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marc Messier, un comédien qui manie le drame et la comédie à merveille

Les grands entretiens

Avec Stéphane Garneau

Du mardi au jeudi de 21 h à 22 h
(en rediffusion du mercredi au vendredi à 3 h)

Marc Messier, un comédien qui manie le drame et la comédie à merveille

Audio fil du mardi 8 janvier 2019
Marc Messier au micro de Catherine Perrin

Marc Messier

Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

« Souvent, j'ai joué des choses dramatiques. Je ne me sens pas du tout à côté de mes souliers en faisant ça », explique le comédien Marc Messier au micro de Franco Nuovo. Bien connu du grand public pour ses rôles comiques, notamment dans la pièce Broue, la comédie de situation La petite vie et les films de la série Les Boys, le comédien a aussi joué de grands rôles dramatiques dans sa carrière, notamment dans Omertà et Grande Ourse, et plus récemment au théâtre dans La mort d'un commis voyageur et Neuf [titre provisoire].

« Il n’y a pas une grosse différence entre la comédie et le drame. C’est juste que ça punche autrement », affirme le comédien de 71 ans, qui a renoué depuis quelques années avec le drame. Marc Messier a notamment fait partie de la distribution du film Le pacte des anges, sorti en 2016.

Le comédien se dit particulièrement fier d’avoir été de l’aventure de la pièce La mort d’un commis voyageur, présentée au Théâtre du Rideau Vert à l’automne 2017. « Le rôle de Willy Loman, c’est un des rôles les plus costauds. [...] C’est un personnage qui avait une certaine résonance pour moi. »

Le soir de la première, Marc Messier se souvient d’avoir été très curieux de voir la réaction du public, qui « attendait le gars qui a joué dans Broue pendant des années et qui a fait beaucoup de comédie ».

Les attentes du public n’ont cependant pas tardé à être comblées, se souvient-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi