•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les grands entretiens

Les grands entretiens

Avec Stéphane Garneau

Du mardi au jeudi de 21 h à 22 h
(en rediffusion du mercredi au vendredi à 3 h)

Michel Lacombe

Michel Lacombe

Photo : Radio-Canada

Le journaliste et animateur Michel Lacombe réalise des entrevues avec des personnalités de divers horizons.

Liste des sujets

Sujets de 1 à 10 sur 61
  • L'ingénieur et politicien Roger Nicolet est mort le samedi 18 janvier 2020. Michel Lacombe a rencontré en 2012 l'ingénieur en structures qui a dirigé les travaux de la Place Bonaventure, à Montréal, en plus de collaborer à ceux de la Tour du CN, à Toronto, et de la pyramide du Louvre, à Paris.

  • C'est en grande partie grâce au travail acharné de Louis Borfiga depuis 12 ans que la qualité de l'encadrement et de la formation des joueurs et joueuses de tennis canadiens de haut calibre, comme Félix Auger-Aliassime ou Bianca Andreescu, fait désormais l'envie de nombreux pays. Dans une longue entrevue, le responsable du développement des élites à Tennis Canada explique avoir réussi, avec l'aide de son organisation, à changer des manières de faire et, surtout, certaines mentalités.

  • « Le succès est invisible, l'échec est évident. » C'est le constat qu'a fait Graham Fraser quand il est devenu commissaire aux langues officielles du Canada. L'ancien journaliste et auteur s'est intéressé au bilinguisme du pays tout au long de sa carrière. Au cours de cette rencontre avec Michel Lacombe pour l'émission Le 21e en 2017, il explique d'où vient cet intérêt pour la politique québécoise, en revisitant son parcours de journaliste anglophone au Québec.

  • « Pour régler le problème de la santé au Québec, il faudrait que le gouvernement mette en place des politiques de santé plutôt que de faire de la politique avec la santé », affirme le Dr Yves Lamontagne au micro de Michel Lacombe. L'éminent psychiatre et ancien président du Collège des médecins du Québec plaide notamment pour que le patient soit véritablement au cœur du système de santé.

  • Poussée par le continent africain, la langue française possède toujours un bel avenir et devrait plus que doubler son nombre de locuteurs d'ici 40 ans, prévoit Jean-Benoît Nadeau. « Ce n'est pas la force économique ou la force militaire qui fait une langue, explique l'auteur et conférencier, c'est sa civilisation, c'est sa culture, c'est ce que ça représente. »

  • L'ex-danseuse étoile des Grands Ballets Canadiens de Montréal voit son rôle à la tête de l'École supérieure de ballet du Québec depuis 2010 comme celui d'une passeuse. Anik Bissonnette veut transmettre le goût de la danse, qu'elle soit classique ou contemporaine.

  • La cofondatrice du Refuge des jeunes de Montréal refuse de voir le travail de son organisme depuis une trentaine d'années comme de la charité. « J'aide, j'accompagne, je contribue, j'écoute, explique France Labelle. Avec mon équipe, je crée des possibilités d'améliorer les choses. »

  • Une entreprise a tenté de forcer Marie-Ève Maillé à dévoiler l'ensemble des données et des enregistrements des entrevues confidentielles utilisées pour son doctorat. La professeure associée à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), spécialisée dans l'évaluation des impacts sociaux des grands projets, raconte avoir vécu des moments très difficiles avant d'obtenir gain de cause en Cour supérieure du Québec, en 2017. Son combat a marqué le milieu universitaire.

  • Née à Laval, l'auteure Brigitte Alepin se positionne désormais comme l'une des fiscalistes les plus influents de la planète. Avec trois collègues, elle organise depuis 2015 une série de conférences internationales annuelles pour une plus grande équité dans la fiscalité mondiale. Celles-ci permettent de discuter avec les grandes organisations internationales, les multinationales et les États des meilleurs moyens pour s'attaquer à l'évasion fiscale.

  • « Les Québécois, autant les géologues, les géophysiciens que les foreurs, ont acquis une expertise mondialement reconnue », explique le géologue d'origine parisienne Jean-Marc Lulin. Installé au Québec depuis 35 ans, il ne tarit pas d'éloges à propos des savoir-faire québécois dans le secteur minier. Au micro de Michel Lacombe, il revient sur son enfance baignée par la science, sur ses premiers pas dans la géologie et sur son amour pour le Québec.

Vous aimerez aussi