•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les grands entretiens

Les grands entretiens

Avec Stéphane Garneau

Du mardi au jeudi de 21 h à 22 h
(en rediffusion du mercredi au vendredi à 3 h)

René Homier-Roy

René Homier-Roy

Photo : Radio-Canada

L'animateur René Homier-Roy présente des entrevues en profondeur avec des personnalités de tous les horizons.

Liste des sujets

Sujets de 1 à 10 sur 47
  • Louis-Jean Cormier n'a pas 40 ans, mais en groupe ou en solo, il a de l'expérience à revendre. Sa poésie et sa musique sont inscrites dans l'ADN collectif québécois et canadien de l'auteur-compositeur-interprète, réalisateur, arrangeur, musicien et animateur à la radio et à la télé. Après deux albums solos, il s'est éloigné du public pour mieux se ressourcer, mais il est revenu en 2020 avec Quand la nuit tombe. Louis-Jean Cormier parle avec l'animateur René Homier-Roy de son parcours créatif.

  • Les chansons de Luc De Larochellière peuplent notre univers musical depuis une trentaine d'années, comme le rappelle l'animateur René Homier-Roy. L'auteur-compositeur-interprète a connu le succès dès ses débuts grâce à ses chansons pop, mais néanmoins engagées. Au-delà des modes et des soubresauts de l'industrie, il persiste après toutes ces années. Luc De Larochellière se confie sur les grands moments de sa prolifique carrière.

  • Avec son piano et ses disques, Inscape et Pianoscope, la compositrice-interprète Alexandra Stréliski a conquis une foule de mélomanes. Elle a fait connaître sa musique au-delà des frontières, en tirant profit d'une industrie en mutation, où les artistes ont un accès plus direct avec leur public. En prime, d'importants créateurs ont eu envie de marier leurs œuvres avec les siennes, dont le cinéaste Jean-Marc Vallée. Alexandra Stréliski raconte son parcours à René Homier-Roy.

  • En lançant sa carrière d'autrice-compositrice-interprète à la fin des années 2000, Marie-Pierre Fournier a adopté le prénom de son père, Arthur, puisque le nom Fournier pleuvait en Gaspésie, son coin de pays natal. Marie-Pierre Arthur explique à René Homier-Roy comment elle est tombée dans la musique enfant et raconte les grands moments de sa carrière de musicienne et de chanteuse.

  • Connu pour ses rôles au petit écran dans Faits divers, Demain des hommes et Boomerang, Émile Proulx-Cloutier poursuit en parallèle une carrière d'auteur-compositeur-interprète au succès notable depuis la parution d'Aimer les monstres (2013) et de Marée haute (2017). L'animateur René Homier-Roy rencontre le musicien et parolier.

  • À 16 ans, il compose sa première chanson. À 21 ans, il remporte des prix dans plusieurs festivals, lance un premier album et reçoit le titre de révélation de l'année à l'ADISQ. René Homier-Roy rencontre Émile Bilodeau, un artiste humain, sensible et authentique, grand admirateur de Dédé Fortin, de Jean Leloup, de Plume Latraverse, de Félix Leclerc et de Bernard Adamus, auxquels il est souvent comparé.

  • La chanteuse québécoise a d'abord racheté l'ensemble des droits de ses premières chansons avant de fonder aujourd'hui sa propre maison de disques. « J'ai vraiment la volonté de faire en sorte que mon modèle [indépendant] soit reconnu », raconte l'autrice, compositrice et interprète, qui lancera bientôt un nouvel album.

  • Le chanteur Philippe Brach n'a jamais peur de déstabiliser son public. Au contraire, il veut le surprendre à chaque nouvelle création, laissant une grande place dans son œuvre à l'imagination. Pendant une heure, le Montréalais d'origine saguenéenne raconte son parcours et parle de sa démarche originale à René Homier-Roy.

  • « Chopin a un sens unique de l'harmonie et une signature extrêmement forte », s'enthousiasme le pianiste Charles Richard-Hamelin, connu pour ses interprétations magistrales du répertoire de cette icône romantique. Au micro de René Homier-Roy, il raconte une vie à « courir les concours » et à chercher, sur les notes de son piano, quelque chose comme une forme ultime d'expression.

  • Théodore Pellerin a eu de la difficulté à avouer à ses parents qu'il rêvait d'être acteur avant de décrocher son premier rôle. Il avait peur de se « brûler ». « Je n'avais pas envie que le regard des adultes diminue mon désir de jouer », confie le jeune comédien dans une entrevue d'une heure avec René Homier-Roy.

Vous aimerez aussi