•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les grands entretiens

Les grands entretiens

Avec Stéphane Garneau

Du mardi au jeudi de 21 h à 22 h
(en rediffusion du mercredi au vendredi à 3 h)

Audio fil du jeudi 10 mai 2018

Rattrapage

  • Manon Barbeau : les blessures de l’enfance comme moteur de création

    « Comme j'avais beaucoup le sentiment d'être invisible, le besoin et le plaisir d'écrire se sont imposés très rapidement. » Abandonnée à 3 ans par ses parents, les artistes signataires de Refus global Marcel Barbeau et Suzanne Meloche, la cinéaste et fondatrice du Wapikoni mobile Manon Barbeau a découvert ce qu'elle appelle « le précieux pouvoir de l'inconsolable ». « Cette blessure intime liée à l'enfance est un puissant moteur d'action et de construction pour moi », dit-elle.

Vous aimerez aussi