•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les faits d'abord

Avec Alain Gravel

Le samedi de midi à 13 h
(en rediffusion le dimanche à 3 h)

Un discours du Trône aux mesures économiques trop généreuses?

M. Trudeau, masqué, debout devant l'unifolié, faite face à des militaires.

Le premier ministre Trudeau écoutant l'hymne national canadien à l'extérieur du parlement juste avant la lecture du Trône.

Photo : Getty Images / DAVE CHAN

L'heure n'est pas à l'austérité, selon le discours du Trône déposé mercredi par Justin Trudeau. Les mesures qui y sont promulguées alourdiront la dette de 340 milliards de dollars accumulée depuis le début de la pandémie. Alain Gravel analyse les conséquences économiques de ces mesures avec deux spécialistes.

Selon Luc Vallée, ex-économiste en chef de la Caisse de dépôt et placement du Québec, les Canadiens n’ont pas reçu de message clair quant à la mise en place et au coût réel de ce programme très ambitieux. Julia Posca, chercheuse à l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS), ne partage pas l’inquiétude de Luc Vallée : « On est à l’aube d’une deuxième vague. […] On est dans une situation économique encore difficile. […] Si le gouvernement a l’intention de dépenser pour soutenir les entreprises, les individus, les ménages et les provinces aussi dans leurs dépenses liées à la pandémie, […] alors oui, ce sont des dépenses qui sont justifiées et donc qui devraient primer sur l’impact temporaire que ça peut avoir sur les finances publiques du gouvernement fédéral. »

« Oui, c’est une bonne chose que le gouvernement s’endette au lieu des individus et des entreprises », croit Luc Vallée, car le gouvernement a les reins plus solides. L’économiste s’inquiète cependant d’une augmentation de l’inflation à plus long terme. Julia Posca souligne qu'il n'y a pas de plan pour « rassurer les gens qui peuvent s’inquiéter ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Bien entendu

  • OK Boomer