•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les faits d'abord

Avec Alain Gravel

Le samedi de midi à 13 h
(en rediffusion le dimanche à 3 h)

Qu’en est-il des récoltes sans les travailleurs étrangers?

Un travailleur mexicain travaille sur une ferme québécoise.

Un travailleur mexicain travaille sur une ferme québécoise.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

En juin, deux travailleurs agricoles étrangers sont morts de la COVID-19, en Ontario. En réaction à cette nouvelle, le gouvernement mexicain menace les autorités canadiennes de ne plus envoyer de nouveau contingent de travailleurs saisonniers au pays. Alors que les agriculteurs attendent encore près de la moitié de la main-d'œuvre étrangère, plusieurs récoltes sont compromises.

Les invités d'Alain Gravel :

  • Fernando Borja, directeur général de la Fondation des entreprises en recrutement de main-d’œuvre agricole étrangère (FERME)
  • Josée Roy, productrice de fraises de la Fraisière Talfor
  • David Lemire, président de l’Association des producteurs de fraises et framboises du Québec

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Bien entendu

  • OK Boomer