•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour de la rue comme lieu de contestation politique?

Les faits d'abord

Avec Alain Gravel

Le samedi de midi à 13 h
(en rediffusion le dimanche à 3 h)

Retour de la rue comme lieu de contestation politique?

Des gens manifestent devant des policiers antiémeutes.

Des manifestants se sont rassemblés jeudi soir sous le regard attentif des forces de l'ordre.

Photo : afp via getty images / Patrick Baz

Que ce soit la hausse du prix de l'essence en Haïti, la taxe sur les communications par WhatsApp au Liban ou encore l'augmentation du prix du billet de métro au Chili, la colère gronde dans les rues de plusieurs villes du monde. Qu'ont ces événements en commun? Alain Gravel en discute avec ses invités : Marie-Claude Najm, professeure à la Faculté de droit et des sciences politiques de l'Université Saint-Joseph de Beyrouth; Richard Widmaier, président de Radio Métropole Haïti, et Fernando Garabito, journaliste d'origine chilienne.

Marie-Claude Najm, Richard Widmaier et Fernando Garabito sont tous d’accord, les multiples manifestations qui se déroulent dans leur pays respectif et ailleurs dans le monde ont un point en commun, soit le ras-le-bol général de la population civile. Selon Richard Widmaier même si la situation historique n’est pas exactement la même dans chacun de ces pays, c’est un peu le même tableau. « Nous avons des gens mécontents dans les rues qui demandent des comptes et réclament plus de transparence », précise-t-il.

« Les gens en ont assez de voir une déconnexion complète entre les dirigeants et le peuple », renchérit Fernando Garabito. De son côté, Marie-Claude Najm ajoute que, ce qu'il y a de nouveau dans le mouvement libanais, c’est son amplitude. « Les demandes des manifestants n’ont pas été axées sur des réflexes communautaires, observe-t-elle. Les Libanais sont plutôt exaspérés du laisser-aller et de l’arrogance avec lesquels les responsables politiques ont traité leurs droits et leurs revendications les plus basiques. » La rue serait-elle en train de redevenir un lieu de contestation politique comme elle l'était autrefois? Une chose est certaine, la colère des manifestants ne dérougit pas et réussit depuis quelque temps à ébranler les gouvernements.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi