•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les faits d'abord

Les faits d'abord

Avec Alain Gravel

Le samedi de midi à 13 h
(en rediffusion le dimanche à 3 h)

Rattrapage du 21 nov. 2020 : Le déclin du français au Québec et le contrôle de la COVID-19

Rattrapage

  • Le débat sur la langue fait rage à Ottawa. Une intervention de la députée libérale Emmanuella Lambropoulos remettant en question le déclin du français à Montréal a mis le feu aux poudres au Comité permanent des langues officielles aux Communes. Emmanuella Lambropoulos a depuis démissionné de ce comité. De son côté, la présidente du Parti libéral a dû justifier des messages Twitter où elle suggérait, il y a quelques mois, que la Charte de la langue française (la loi 101) avait ruiné l'éducation des anglophones du Québec. Il y a recul du français, on le voit. [...] C'est effectivement inquiétant, il faut agir », affirme Pablo Rodriguez, leader du gouvernement à la Chambre des communes et lieutenant de Justin Trudeau au Québec.

  • Selon les projections révélées vendredi, si les Canadiens ne réduisent pas encore plus leurs contacts sociaux, le pays pourrait enregistrer 20 000 cas d'infection au coronavirus par jour d'ici la fin de l'année, soit quatre fois plus que la moyenne de 4800 cas déclarés quotidiennement depuis quelques jours. Les gouvernements doivent-ils confiner de nouveau les habitants de leur territoire? Voici un tour d'horizon canadien et même nord-américain avec quatre médecins spécialistes.

Vous aimerez aussi