•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les faits d'abord

Les faits d'abord

Avec Alain Gravel

Le samedi de midi à 13 h
(en rediffusion le dimanche à 3 h)

Rattrapage du 10 oct. 2020 : Paul St-Pierre Plamondon et Melissa Mollen Dupuis

Rattrapage

  • L'avocat Paul St-Pierre Plamondon vient d'être élu comme 10e chef du Parti québécois. Il a promis dans son discours de vendredi soir de rajeunir le parti, ce qui est le choix des membres : « Notre projet d'indépendance, on veut l'assumer et on veut en parler de manière fière, directe, transparente. [Ce qui signifie] donc plus de tactique, plus de mécanique référendaire compliquée. Un vote pour le Parti québécois, c'est un vote pour notre projet de pays. »

  • « Le meilleur mot que j'ai pu trouver, c'est vraiment "flabergastée"! » C'est ainsi que Melissa Mollen Dupuis, l'une des instigatrices du mouvement Idle No More, réagit à la nomination d'Ian Lafrenière comme ministre responsable des Affaires autochtones du Québec. « Mettre M. Lafrenière dans un poste de relation directe entre le gouvernement et les communautés autochtones, alors qu'il représente lui-même – pour avoir été porte-parole de la police – une problématique du racisme systémique, cela apporte de la confusion et un message [ambigu] », poursuit-elle au micro d'Alain Gravel.

Vous aimerez aussi