•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les faits d'abord

Les faits d'abord

Avec Alain Gravel

Le samedi de midi à 13 h
(en rediffusion le dimanche à 3 h)

Rattrapage du 26 sept. 2020 : Un discours du Trône généreux, et l’influence de la droite religieuse aux États-Unis

Rattrapage

  • L'heure n'est pas à l'austérité, selon le discours du Trône déposé mercredi par Justin Trudeau. Les mesures qui y sont promulguées alourdiront la dette de 340 milliards de dollars accumulée depuis le début de la pandémie. Alain Gravel analyse les conséquences économiques de ces mesures avec deux spécialistes.

  • Après les trois jours d'hommages officiels à la défunte juge Ruth Bader Ginsberg, le président américain, Donald Trump, devrait annoncer samedi soir le nom de celle qui la remplacerait à la Cour suprême : Amy Coney Barrett, la candidate rêvée de la droite religieuse américaine. Si Donald Trump agit aussi rapidement, c'est pour répondre aux demandes de sa base, qui espère ancrer durablement la Cour suprême dans le conservatisme et modifier profondément la société américaine. André Gagné, professeur agrégé au Département d'études théologiques de l'Université Concordia, explique quelle est cette base religieuse qui appuie à ce point Donald Trump.

Vous aimerez aussi