Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patrick Masbourian
Audio fil du mercredi 24 octobre 2018

Pour avoir un foie en santé, limitez les féculents, les graisses et les sucres

Publié le

Le foie est le plus volumineux des organes.
Le foie pèse environ 3,3 livres et se situe du côté droit de l'abdomen.   Photo : iStock

« Il faut faire attention à son foie, à son alimentation. C'est un travail de tous les jours. [...] En fait, le foie, il s'engorge, il travaille trop en 2018, du fait de la malbouffe qui apparaît, de la mauvaise alimentation et d'une alimentation particulièrement trop riche en sucres », dit l'hépato-gastro-entérologue Gabriel Perlemuter, auteur du livre Les pouvoirs cachés du foie. Gagnez des années de vie en bonne santé. Hormis l'alcool et le sucre, les principaux ennemis du foie, le plus volumineux, mais aussi le plus négligé des organes, sont les féculents et les graisses, qu'il faut consommer avec parcimonie.

Pour avoir un foie en santé, et donc un organisme en santé, il est primordial de ne pas consommer en trop grande quantité ce qui engorge cet organe si vital, c’est-à-dire le sucre, qu’il n’a pas l’habitude de gérer.

Le sucre, ce n’est pas juste le petit morceau que vous mettez dans le café : ce sont tous les féculents, l’amidon, le pain, les pâtes, le riz, les pommes de terre, les viennoiseries, et les jus de fruits, les compotes et les yogourts aux fruits.

Gabriel Perlemuter, hépato-gastro-entérologue

Le Dr Gabriel Perlemuter souligne que le foie est incapable de stocker plus de 50 grammes de sucre, l’excédent étant transformé en graisse. « Le foie va se gorger de graisses, et c’est à ce moment-là où il faut vraiment commencer à se poser des questions sur le mode d’alimentation qu’on a », explique celui qui est reconnu comme l’un des plus éminents spécialistes du foie à travers le monde.

Il n’y a pas 10 000 solutions, selon l’hépato-gastro-entérologue. « Il faut modifier les repas. Il faut prendre un petit-déjeuner avec moins de pain, moins de confiture, possiblement un peu de beurre, […] et ça, ça ne sera pas toxique. Il faut éviter les litres de jus de fruits », note-t-il.

Chargement en cours