•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maladie mentale : une formation pour aider les proches

Les éclaireurs

Avec Patrick Masbourian

Maladie mentale : une formation pour aider les proches

Audio fil du samedi 21 mai 2016
Suzanne Letarte, formatrice pour «Apprendre à se rapprocher sans agressivité»

Suzanne Letarte, formatrice pour «Apprendre à se rapprocher sans agressivité»

Photo : Radio-Canada/Stéphanie Dufresne

La relation entre la personne atteinte de maladie mentale et le proche est au cœur d'une formation concue pour des professionnels et maintenant adaptée aux familles. Il y a une forme de lâcher-prise à développer, reconnaît Suzanne Letarte, une démarche qu'elle a dû mener avec son fils bipolaire et qu'elle enseigne à son tour dans cette formation. Suzanne Letarte décrit comment elle a dû apprendre à prendre une distance envers la maladie de son fils.

Depuis plusieurs années les professionnels de la santé qui sont en relation avec des personnes atteintes de maladies mentales ou autres suivent une formation nommée OMEGA, qui aide à mieux gérer l'agressivité. Un chercheur du Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal a eu l’idée de l'adapter au contexte familial. « Pour nous, c'est un fils, ou un conjoint, ils savent exactement sur quel piton peser pour nous faire réagir, explique Suzanne Letarte.. On n'a pas la distance des professionnels. »

C'est cet élément de la relation entre la personne atteinte de maladie mentale et le proche qui est au cœur de l'approche. Il y a une forme de lâcher-prise à développer, reconnaît Suzanne Letarte, une démarche qu'elle a dû mener avec son fils bipolaire, aujourd'hui dans la vingtaine. « À partir du moment où on accepte ce fait, la responsabilité, c'est à lui à la prendre. Il va vivre avec les conséquences de ses propres gestes. »

Apprendre à respecter ses limites
« Souvent, les parents, on ne se respecte plus. On veut tellement aider qu'on s'oublie. » Il s'agit d'une des valeurs fondamentales transmises dans la formation, de même que l'importance de la sécurité et de la responsabilisation. Les parents apprennent à reconnaître leurs limites et à exprimer des demandes très précises.

Pour plus d'informations sur les formations, contactez la Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Bain libre

  • Tout un matin