•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La recette du bonheur, c’est de donner un sens à sa vie

Les éclaireurs

Avec Patrick Masbourian

La recette du bonheur, c’est de donner un sens à sa vie

Audio fil du lundi 30 octobre 2017
La recette du bonheur passe avant tout par une quête de sens par rapport à sa propre vie, dit Malene Rydahl.

La recette du bonheur passe avant tout par une quête de sens par rapport à sa propre vie, dit Malene Rydahl.

Photo : iStock

« Vous pouvez vivre des moments très heureux avec des sources de plaisir comme la beauté, l'argent, le pouvoir, la célébrité et le sexe, mais il faut bien pouvoir faire la différence entre sources de plaisir et ce qui relève de notre base de bien-être : le sens de la vie, les relations, l'amour, notre relation à nous-même », explique Malene Rydahl, auteure du livre Le bonheur sans illusions. Selon l'écrivaine danoise, le bonheur passe avant tout par la fidélité envers soi-même et « l'alignement entre ce que l'on est à l'intérieur, ce que l'on pense et ce que l'on fait dans la vie ».

« S'il n'y a aucun sens à votre vie, vous êtes dans le vide. Si vous ne savez pas pourquoi vous vivez, [...] vous ne pouvez qu’être difficilement heureux », dit l’écrivaine, à qui l’on doit aussi le livre Heureux comme un Danois : les 10 clés du bonheur.

Selon Malene Rydahl, il est important, surtout en cette ère de réseaux sociaux, de ne pas se perdre dans les illusions du bonheur pour apprécier la vie.

De nombreuses études ont démontré que les personnes qui mettent au centre de leur univers tout ce qui touche au regard extérieur, en l’occurrence la beauté, l’argent, le pouvoir, la célébrité et le sexe, sont souvent celles qui sont les plus déprimées ou qui souffrent d’un mal-être.

Si vous vous comparez à la vie rêvée des autres à travers les médias sociaux, où vous regardez les vacances des autres et leur belle maison, vous pouvez être frustré tout le temps.

Malene Rydahl, écrivaine

Il faut être beau pour être heureux? Faux
Malene Rydahl concède qu’il peut être difficile de se défaire de certaines obsessions, qui sont parfois profondément ancrées en chacun de nous.

L'auteure danoise Malene Rydahl donne la recette du bonheur.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'auteure danoise Malene Rydahl donne la recette du bonheur.

Photo : Radio-Canada / Pascal Michaud

« Ces illusions […] sont en réalité nées dès l’enfance, consciemment et inconsciemment, et développées au long des années par la télé et la publicité, et cette forme de vie rêvée des autres se développe comme une forme de croyance collective », dit-elle.

Par exemple, l’idée voulant que plus une femme est belle, plus elle est heureuse est très répandue dans nos sociétés occidentales. Or, rien n’est moins vrai, selon Malene Rydahl.

« Cette idée est très tenace et génère beaucoup de souffrances chez la femme et en fait, il s’avère que quand on va voir les femmes qui incarnent cette beauté idéale, notamment les mannequins, elles sont moins heureuses que la femme moyenne », note l'écrivaine en citant deux études américaines portant sur le sujet.

Références :
Le bonheur sans illusions, Malene Rydahl, Édito, 2017
Heureux comme un Danois : les 10 clés du bonheur (Nouvelle fenêtre), Malene Rydahl, Éditions Grasset, 2014
Le site web (Nouvelle fenêtre) de Malene Rydahl

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi

  • Bain libre

  • Tout un matin