Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patrick Masbourian
Audio fil du jeudi 3 août 2017

Les bureaux à aire ouverte, une option économique et populaire

Publié le

La consultante en transformation organisationnelle et gestion de changement Eve Zeville
La consultante en transformation organisationnelle et gestion de changement Eve Zeville   Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

« On ne peut pas demander aux employés de s'adapter à des aires ouvertes [...] et du même côté, avoir l'équipe de direction qui reste dans les bureaux », croit Eve Zeville, consultante en transformation organisationnelle et en gestion du changement, ainsi que fondatrice de eZ-change. Cédant à certaines modes ou par souci d'économie, des entreprises optent de plus en plus pour des bureaux ouverts. Ces dernières bouleversent ainsi, pour le mieux ou pour le pire, la vie de leurs employés.

Solution économique
De nombreuses entreprises de Toronto, de Vancouver, de Londres et d'Édimbourg ont opté pour des bureaux à aire ouverte depuis plus de 10 ans. Selon Eve Zeville, le coût des bureaux individuels est plus élevé dans ces villes-là, d’où la nécessité d’abattre les murs et de maximiser l'espace de travail.

Un effet de mode
La Silicon Valley est reconnue pour ses espaces de travail à aire ouverte. L’exemple le plus connu est celui de Mark Zuckerberg (fondateur de Facebook), dont le bureau se trouve parmi ceux de ses employés. « Un président-directeur général (PDG) qui veut se faire remarquer, qui veut que son branding soit reconnu, va créer un lieu d’affaire qui représente sa culture et ses valeurs. Cela est très vendeur », affirme Eve Zeville.

Les aires ouvertes améliorent la communication
« Dans un monde où il y a une pénurie d’emplois, par exemple dans le secteur informatique, on veut attirer tous les talents. Les gens de la génération X veulent avoir la flexibilité qui est amenée avec une stratégie en aire ouverte », pense Eve Zeville. Les occasions d'échanger et de communiquer sont plus grandes. Selon elle, les espaces de travail ouverts favorisent la collaboration. La proximité entre les employés permet de prendre des décisions plus rapidement, sans multiplier les échanges de courriels et les coups de téléphone.

Chargement en cours