•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bières fermières : ces brasseurs qui privilégient la tradition et les produits locaux

Les éclaireurs

Avec Patrick Masbourian

Bières fermières : ces brasseurs qui privilégient la tradition et les produits locaux

Audio fil du jeudi 23 mai 2019
Deux verres de bière sont déposés sur un coffre.

Les bières fermières font un retour après avoir été oubliées pendant des années.

Photo : iStock

« La bière fermière, c'est une bière qui est conçue avec des ingrédients cultivés dans la région du brasseur. [...] La nouvelle tendance, c'est de s'approvisionner localement, et c'est ça l'esprit de la bière fermière », explique Martin Thibault, globe-trotteur brassicole et auteur du livre Le goût de la bière fermière : de la tradition à l'innovation locale et écoresponsable. Pour écrire son recueil, l'auteur du blogue Les coureurs des boires a parcouru la planète pour découvrir de nombreuses recettes de bières inspirantes. Certaines de celles-ci sont faites au Québec, où six brasseries se sont jusqu'ici lancées dans l'aventure de la bière fermière. « C'est dans l'air du temps », affirme Martin Thibault.

« On commence à parler des bières fermières de plus en plus. Puis au Québec, avec l’essor des microbrasseries, il y a des brasseurs qui se sentent inspirés par l’achat local, par l’achat écoresponsable », note Martin Thibault.

Celui-ci explique que ceux qui se lancent dans le monde de la bière fermière n’ont pas comme objectif de vendre à outrance leurs produits. Bien souvent, ils souhaitent plutôt faire découvrir au public de nouvelles saveurs et des techniques de brassage ancestrales.

Ces gens qui ne veulent pas nécessairement faire des millions de litres par année. Ils sont très satisfaits d’acheter localement et de jaser avec les artisans locaux.

Martin Thibault, globe-trotteur brassicole et auteur

Selon Martin Thibault, la tradition de la bière fermière, qui s'est perdue en Amérique du Nord après les deux guerres mondiales, fait un retour en force. Partout où il s’est rendu, le globe-trotteur brassicole a constaté que cette tradition est bien implantée, notamment au Bhoutan, au Népal, en Inde, au Pérou et dans les pays baltes.

On oublie qu’il y a des cultures fermières brassicoles partout sur la planète à part chez nous, puis ces connaissances-là commencent à être dévoilées. Il y a très peu de spécialistes en bière qui en parlent, mais moi, j’en fais ma passion, parce que ça me fait rencontrer plein de monde. C’est vraiment fantastique!

Martin Thibault, globe-trotteur brassicole et auteur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Bain libre

  • Tout un matin