•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La dualité des poisons présentée à Québec dans une exposition

Les éclaireurs

Avec Patrick Masbourian

La dualité des poisons présentée à Québec dans une exposition

Audio fil du jeudi 18 avril 2019
Des serpents venimeux font partie de l'exposition.

Ces types de serpents venimeux font partie de l'exposition.

Photo :  Facebook / Musée de la civilisation de Québec

Souvent associés dans l'imaginaire collectif à des images de meurtre, de mort subite ou d'empoisonnement, les poisons ont pourtant des vertus médicinales et pharmacologiques. Cette dualité entre substance létale et élixir de guérison est mise en lumière dans l'exposition Venenum, un monde empoisonné, présentée à compter de jeudi au Musée de la civilisation de Québec. Conçue à la base par le Musée des Confluences de Lyon, l'exposition s'inspire du contexte nord-américain et québécois, selon ce qu'explique Anik Dorion-Coupal, chargée de projet au sein de l'établissement muséal.

« On a fait le pari de la présenter à Québec en y apportant certaines adaptations », explique Mme Dorion-Coupal à propos de Venenum, un monde empoisonné. Par exemple, l’exposition traite du scandale de la bière Dow, qui a secoué la ville de Québec pendant les années 1960. En ajoutant du sulfate de cobalt dans sa bière, la brasserie aurait causé la mort d’une vingtaine de buveurs, qui auraient tous été empoisonnés par cet additif utilisé pour faire mousser la boisson.

Arts visuels, documentaires et dispositifs multimédias se côtoient tout le long du parcours de l’exposition, qui présente aussi de nombreuses espèces animales vivantes, vénéneuses ou venimeuses. Rascasse volante, poisson feuille, oursin, anémone, méduse, grenouille dendrobate et monstre de Gila, entre autres, font partie des espèces que les visiteurs pourront observer.

L’exposition Venenum, un monde empoisonné est présentée au Musée de la civilisation de Québec du 25 avril 2019 au 8 mars 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Bain libre

  • Tout un matin