•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les éclaireurs

Avec Patrick Masbourian

Le sport, est-ce la santé? Pas toujours…

Audio fil du samedi 14 mai 2016
De nombreux coureurs veulent apprendre à mieux courir.

De nombreux coureurs veulent apprendre à mieux courir.

Photo : iStock

On dit toujours que le sport, c'est la santé, mais encore faut-il le pratiquer avec sagesse, spécialement lorsqu'on parle de sport d'élite, de sport professionnel ou de sport chez les enfants, explique le physiothérapeute Denis Fortier. Il donne quelques conseils pour s'assurer que le sport reste plaisant et synonyme d'une longue vie, équilibrée, mais surtout, pour éviter les blessures. 

7 conseils pour prévenir les blessures sportives

1. Faire une période d’échauffement qui comprend des étirements dynamiques.

2. Être prudent lorsque les entraînements excèdent un six heures par semaine; le risque de blessure est alors plus élevé.

3. Retourner à l’activité physique, après une blessure, lorsque la guérison est complète, soit lorsqu’il n’y a plus de douleur et que la totalité des capacités physiques sont revenues à la normale.

4. Diminuer ses attentes sur le plan de la performance et de l’intensité de l’entraînement au retour d'un arrêt dû à une blessure. Si elle n’est pas complètement guérie, le sportif est prédisposé à subir de nouvelles blessures et s'expose à un risque d’arthrose plus élevé.

5. Tenir compte des aspects psychologiques. Le risque de se reblesser est plus grand si la peur liée à la blessure ou l’anxiété de performance sont omniprésentes.

6. Se reposer. De courte ou de longue durée, d’une journée entre deux entraînements ou d'un mois complet durant la saison estivale, le repos est très important, surtout chez les enfants. Varier la fréquence et l’intensité des entraînements est primordial pour éviter les blessures chez les enfants en période de croissance.

7. Consulter des professionnels de la santé spécialistes des athlètes comme les kinésiologues, les nutritionnistes, les psychologues et les physiothérapeutes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Bain libre

  • Tout un matin