Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patrick Masbourian
Audio fil du mercredi 12 décembre 2018

Temps des Fêtes : 46 % des Canadiens ont pris le virage de la consommation responsable

Publié le

Une femme marche avec ses nombreuses emplettes de Noël.
L'époque de la surconsommation pendant la période des Fêtes semble révolue pour près d'un Canadien sur deux.   Photo : iStock

À l'approche des Fêtes, 46 % des Canadiens disent avoir modifié leur comportement en ce qui a trait à la consommation, soit en réduisant volontairement le nombre ou le type de cadeaux qu'ils allaient offrir afin de limiter leur empreinte de carbone, soit en modifiant leur menu pour qu'il soit conforme aux convictions et aux valeurs de leurs convives (véganisme, achats locaux), soit en modifiant leur choix de présents en fonction de leurs convictions et de leurs valeurs (cadeaux recyclables, usagés). Voilà ce qui ressort d'un sondage mené auprès de 1530 Canadiens par la firme Léger pour le compte de l'émission Les éclaireurs.

« On a voulu mesurer à quel point la consommation responsable avait des répercussions directes sur le temps des Fêtes des Canadiens cette année », explique Christian Bourque, vice-président à la direction et associé chez Léger, qui a réalisé ce sondage du 7 au 10 décembre, soit en pleine période de magasinage du temps des Fêtes pour des millions de Canadiens.

Quelques faits saillants du sondage :

  • Alors que 46 % des Canadiens disent avoir changé leur comportement en matière de consommation, ce chiffre monte à 47 % chez les Québécois, et à 48 % chez les francophones.
  • De plus, 79 % des Canadiens affirment que l’incitation à la consommation et à la dépense associée à la période des Fêtes les énerve vraiment. Cette proportion se chiffre à 76 % chez les Québécois et à 74 % chez les francophones.

Le « point de bascule » est arrivé

Selon Christian Bourque, les résultats de ce sondage sont révélateurs d’une véritable prise de conscience des Canadiens par rapport à la surconsommation.

Il y a peut-être là un point de bascule. Chez les responsables du marketing des Fêtes, on va devoir s’adapter au fait que les valeurs des Canadiens sont en train de changer.

Christian Bourque, vice-président à la direction et associé chez Léger

Le vice-président à la direction et associé chez Léger souligne que 25 est le chiffre magique en marketing, car une vieille règle stipule que lorsqu’une tendance touche le quart de la population, elle est au début de sa phase de croissance exponentielle. Il y a donc fort à parier que le changement de comportement des Canadiens à l’égard de leur consommation pendant la période des Fêtes, qui touche 46 % d’entre eux, perdurera.

Quand 25 % des gens ont eu la télévision, ç’a pris quelques années pour que tout le monde ait une télévision. Quand 25 % des Canadiens ont eu un téléphone sans fil, après ça, c’est devenu exponentiel. Donc, est-ce qu’on est à ce moment de notre histoire, au Canada, où la consommation responsable va devenir exponentielle en ce qui concerne la croissance dans l’avenir?

Christian Bourque, vice-président à la direction et associé chez Léger

Chargement en cours