Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patrick Masbourian
Audio fil du mardi 6 septembre 2016

Partage de la route : des règles pour chacun

Publié le

La cascadeuse et chroniqueuse Marie-Laurence Paquin
La cascadeuse et chroniqueuse Marie-Laurence Paquin   Photo : Radio-Canada/Amarilys

Que vous soyez cyclistes, piétons ou automobilistes, vous devez vous conformer aux lois qui régissent la sécurité routière. Pour la cascadeuse Marie-Laurence Paquin, cela permet de créer un climat agréable sur les routes et de minimiser les risques d'accident. La chroniqueuse décrit clairement ces règlements qui font appel au bon sens de chacun.

Les cyclistes doivent s’attendre à payer une amende de 15 à 60 $ et à perdre des points sur leur permis de conduire s’ils ne suivent pas les règles suivantes :
- Respecter les panneaux de signalisation, comme les arrêts et les feux rouges.
- Signaler ses intentions avec le bras.
- Rouler dans le sens de la circulation sauf quand la signalisation nous permet de rouler à contresens. C’est le cas de certaines pistes cyclables. Les automobilistes doivent alors redoubler de prudence.
- Céder le passage aux intersections aux piétons et aux cyclistes qui ont la priorité.
- Ne pas rouler sur les autoroutes ou sur les trottoirs.
- Rouler sans écouteurs.

Règles pour les piétons :
- Traverser à l’intersection ou au passage pour piétons
- Marcher sur le trottoir.
- S’il n’y a pas de trottoir, marcher sur le bord de la route, dans le sens contraire des véhicules.

Avec tous les chantiers, les automobilistes peuvent se sentir frustrés et impatients envers les autres usagers de la route. Il vaut mieux parfois partir plus tôt. Voici deux règles pour prévenir les accidents :
- Signaler ses intentions.
- Garder un espace d’un mètre entre un véhicule et un cycliste si on veut le dépasser dans une zone de moins de 50 km/h, et plus de 1,5 mètre dans une zone de plus de 50 km/h. Si la manœuvre est dangereuse, il faut ralentir et attendre que la situation soit sécuritaire pour tous.

Chargement en cours