Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Gilles Payer
Audio fil du mercredi 23 mai 2018

Pour se débarrasser des fourmis charpentières à la maison, il faut s’attaquer à leur nid

Publié le

Les fourmis charpentières peuvent mesurer jusqu'à 25 millimètres de long.
Dans le monde, il y a 12 000 espèces de fourmis charpentières. Au Canada, il y en a 4 ou 5.   Photo : iStock

Si vous souhaitez vous débarrasser des fourmis charpentières qui infestent votre maison, il ne faut surtout pas les tuer les unes après les autres quand vous les apercevez, car cela ne sert à rien, dit Harold Leavy, entomologiste et exterminateur. Il faut plutôt s'atteler à la destruction de leur nid. « Il y a seulement 5 % des individus d'un nid qui sortent. Si on veut éliminer le nid, il faut absolument qu'on travaille avec des appâts qui font que les ouvrières nourricières, qui sont celles qui sortent, vont emporter cette nourriture-là au nid et tuer les individus qui y sont. »

Si vous tuez trop rapidement les fourmis qui tombent sous votre regard, elles ne pourront jamais tuer celles qui se trouvent dans le nid « et tout va être à recommencer sans arrêt », dit Harold Leavy. Voilà pourquoi il faut être patient lorsqu’on parle d’exterminer ces insectes indésirables.

Ça peut prendre jusqu’à trois mois pour régler un problème de fourmis charpentières. […] C’est très complexe et il faut être patient, et c’est ça, le problème : même nous, quand on fait des interventions, on doit convaincre et reconvaincre les gens que c’est normal qu’il y ait encore [des fourmis charpentières] 15 jours après.

Harold Leavy, entomologiste et exterminateur

Selon Harold Leavy, un des meilleurs appâts sur le marché est le Borax, un produit nettoyant constitué d'eau, d'oxygène, de sodium et de bore.

Gare au bois pourri
Les fourmis charpentières sont attirées par le bois amolli par l’eau ou le bois pourri. « La fourmi charpentière, si elle est présente d’une façon importante dans la maison, c’est parce que vous avez des infiltrations d’eau quelque part », note l’exterminateur.

La présence des fourmis charpentières s’est accrue au Québec depuis une vingtaine d’années. « On a de plus en plus de fourmis charpentières depuis le verglas, […] parce qu’il y a plusieurs branches d’arbres qui ont été brisées à ce moment-là, qui ont été réparées sommairement et, finalement, les arbres ont pourri tranquillement pas vite, les nids se sont développés dedans, et là, elles désertent ces nids-là et approchent vos maisons », explique Harold Leavy.

Chargement en cours