Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Gilles Payer
Audio fil du mardi 8 mai 2018

Comment mieux voyager avec ses enfants

Publié le

Une famille, une jeune fille assise sur une valise, une mère qui porte un jeune enfant dans ses bras, et un père qui consulte une carte routière se trouve devant les vitres d’un aéroport alors qu’un avion décolle dehors.
Une famille en voyage dans un aéroport   Photo : iStock

Voyageons-nous davantage avec les enfants en 2018 qu'avant? Oui, et à l'échelle mondiale, nous voyageons plus. Selon l'Association internationale du transport aérien (AITA), 4 millions de personnes ont pris l'avion en 2017, et ce chiffre doublera d'ici 2020. Plus de gens voyagent, donc plus d'enfants aussi, selon la chroniqueuse Marie-Julie Gagnon.

En France, près d’un enfant sur deux voyage sans ses parents, « beaucoup avec leurs grands-parents, dans une proportion de 55 %, raconte Marie-Julie Gagnon. Il y a des voyages scolaires aussi, des voyages linguistiques. » Ce phénomène a tellement pris d’ampleur en France que des services facilitent la tâche aux parents, comme KidyGo, qui « met en relation des parents et des accompagnateurs potentiels pour des voyages en train ou en avion. C’est un peu comme un service de gardiennage, mais dans des moyens de transport ».

Un enfant pousse sa valise sur roues dans un aéroport.
Un enfant et sa valise dans un aéroport Photo : Associated Press/Julio Cortez

La conception du voyage avec les enfants varie selon les parents :

  • il y a ceux qui les amènent avec eux, peu importe où ils vont, et le style de voyage qu’ils feront;
  • il y a ceux qui partent sans les enfants;
  • il y a ceux qui privilégient les voyages formatés pour les familles.

Pour beaucoup de parents, l’âge des enfants est une variable à considérer, ce avec quoi Marie-Julie Gagnon n’est pas d’accord.

Quand on aime voyager, on veut que l’enfant puisse savoir comment se comporter. C’est un peu comme au restaurant : ça s’apprend. […] De la même façon, dans un avion, on ne court pas partout.

Marie-Julie Gagnon, chroniqueuse voyage

Les genres de voyage
Voyager en véhicule récréatif : ce type de voyage est plus populaire que jamais, surtout auprès des millénariaux. Le véhicule récréatif permet aux jeunes familles de voyager à peu de coûts.

Le train : ce mode de transport est « fantastique avec un enfant », dit celle qui a traversé le Canada avec sa fille de cette manière l’an dernier. Cette option est très populaire en Europe.

Un père et son fils dans un train sourient devant une fenêtre.
Un père et son fils voyagent en train Photo : iStock

Les voyages en petits groupes : des agences proposent à quelques familles de partager une passion (la randonnée, le vélo, etc.). L’agence s’occupe de la logistique. « C’est un voyage organisé, mais humain », commente l’animateur Gilles Payer.

La location et l’échange de maison : cette option est pratique pour les familles nombreuses et pour les enfants allergiques. Dans ce cas, les parents peuvent mieux contrôler la nourriture. De plus, l’accès à des logements atypiques, dont des yourtes, des cabanes dans les arbres et des tentes Huttopia est multiplié.

Sinon, le voyage tout inclus est toujours une option pour les parents fatigués, conclut Marie-Julie Gagnon.

Chargement en cours