Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patrick Masbourian
Audio fil du jeudi 3 mai 2018

Rénover avec de vieux matériaux de construction, c’est possible

Publié le

Des matériaux de construction s'empilent.
Les écocentres regorgent de matériaux de construction.   Photo : iStock

Avec la popularité de la rénovation et de la construction écologique, de plus en plus de citoyens ont le réflexe d'aller voir dans les cours des récupérateurs avant d'acheter des matériaux neufs. Les écocentres et les sites web spécialisés dans la récupération de matériaux de seconde main peuvent grandement faciliter la tâche de ceux qui souhaitent s'embarquer dans la rénovation, dit Fabien Durif, professeur à l'École de sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal.

En 2017, Recyc-Québec estimait que les résidus issus de la construction, de la rénovation et de la démolition représentaient environ 30 % des produits dans les dépotoirs du Québec, et plus de 66 % des matières reçues dans les écocentres.

Résultat : de nombreux matériaux attendent simplement d’être récupérés. Briques, planches, céramique, bois de grange et accessoires de plomberie peuvent tous être trouvés, moyennant, bien entendu, quelques moments de recherche.

Hormis les écocentres, il existe une quarantaine de sites web au Québec voués à la récupération des matériaux de construction. En voici quelques-uns :

- Le site web De tout pour tout
- Le site web de Second cycle
- Le site web du Portail du bâtiment durable au Québec
- Le site web de RénoCyclage
- Le site web d’Écohabitation
- Le site web d'ÉcoRéno
- Le site web du Centre de rénovation ReStore
- Le site web de Peinture Boomerang
- Le site web de la Remise de Montréal

Chargement en cours