Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patrick Masbourian
Audio fil du mercredi 25 avril 2018

Des « miroirs magiques » intelligents pour faciliter vos achats

Publié le

Une femme porte une robe rouge et son reflet dans le miroir porte une robe verte.
Le miroir magique permet de varier les coloris d'un vêtement sans se changer.   Photo : MemoMi

Afin de faciliter l'expérience client lors d'achats en magasin, on installera de plus en plus de « miroirs magiques » dans les cabines d'essayage. Selon l'expert en marketing Christian Bourque, ces tableaux interactifs permettront aux consommateurs d'interagir avec les commis, d'obtenir des fiches techniques ou encore d'essayer des vêtements sans même les enfiler.

On veut rendre l’expérience plus près de votre vie quotidienne, qui est devenue très numérique.

Le spécialiste en marketing Christian Bourque

Tout le monde est gagnant
L’arrivée du numérique dans les magasins physiques, que les Américains appellent le « phygital » (contraction des mots physical (physique) et digital (numérique)), comporte son lot d’avantages, autant pour les clients que pour les détaillants. Ces miroirs, par exemple, permettent aux clients d’interagir avec un employé, par exemple pour demander d’autres tailles sans sortir de la cabine. Elle peut aussi montrer plusieurs coloris d’un vêtement en n’en essayant qu’un seul, ce qui limite les inventaires tenus par le magasin.

« Si vous essayez une petite robe noire, le détaillant peut vous aviser qu’elle existe dans une autre couleur, et projeter sur vous la même robe, en rouge. Vous pourrez tourner, vous voir avec la robe et la faire bouger. Cela revient à essayer plusieurs morceaux en n’en portant qu’un seul. »

Un autre avantage de ces « miroirs magiques » est qu’ils affichent le prix des vêtements et le montant auquel une facture s’élèvera en temps réel. Certains détaillants vous permettront même de payer vos achats directement dans la cabine d’essayage.

Quand magasiner devient un jeu
Selon Christian Bourque, on parle de plus en plus de ludification (gamification). On propose des expériences d’achat qui ressemblent à des jeux. « On vous permet de jouer avec le produit, et si vous en prenez un dans vos mains, les chances que vous l’achetiez sont plus importantes. »

Un avantage pour les détaillants de sports
Dans certains magasins de sport, vous pouvez choisir vos chaussures sans jamais les voir physiquement. Vous faites dérouler une liste de produits, qui ont chacun une fiche technique, et vous pouvez même savoir quels athlètes les possèdent. Des détaillants comme Décathlon vont jusqu’à numériser la forme de votre pied pour vous aider à choisir la bonne taille.

« The Hointer Experience  », publié sur le site Internet de YouTube, mars 2014

« Interactive “Magic Mirrors” Are Changing How We See Ourselves—And Shop  », Rina Raphael, publié sur le site Internet de Fast company, juin 2017

« Magic mirror  », publié sur le site Internet de Retail innovation

Le site Internet de Magic mirror

Chargement en cours