Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patrick Masbourian
Audio fil du mercredi 14 mars 2018

La dégénérescence maculaire, ce mal qui menace les aînés

Publié le

Une optométriste règle un appareil de mesure oculaire devant les yeux d'une patiente
Une optométriste examine une patiente   Photo : iStock / zoranm

Le vieillissement peut mener à la dégénérescence maculaire. L'optométriste Karl Brousseau explique comment cette maladie liée à l'âge met la vue en péril.

La macula est la partie centrale de la rétine, l’endroit le plus sensible et le plus efficace pour percevoir les petits détails; elle est responsable de la vision centrale. Une personne touchée par la dégénérescence maculaire conserve donc sa vision périphérique.

En général, la dégénérescence maculaire touche les gens de plus de 40 (ou 50 ans). Toutefois, des personnes dans la vingtaine peuvent aussi en être atteintes.

Chose certaine, parmi les 80 ans et plus, une personne sur cinq aura cette maladie, et celle-ci se manifeste surtout chez les Blancs. Les Noirs et les Hispaniques seraient protégés par la quantité de pigmentation qu’ils ont, pensent les chercheurs.

En somme, la dégénérescence maculaire peut nous faire perdre la vue, mais pas totalement.

Divers degrés
Il y a deux types de dégénérescence maculaire. La dégénérescence maculaire sèche, qui représente 90 % des cas, évolue lentement. Une personne qui en serait atteinte pourrait continuer à vivre normalement pendant des années. Malheureusement, aucun traitement actif n’existe pour la guérir.

Par contre, la dégénérescence maculaire humide est dévastatrice. « Elle peut faire perdre la vision en quelques semaines à quelqu’un », affirme Karl Brousseau, en précisant qu’il s’agit de la vision centrale. Cette menace fait peur aux spécialistes. Des médicaments ont été développés au cours des 10 dernières années. Des gouttes injectées par les ophtalmologistes la contrôlent et peuvent même l'éliminer.

Il y a 20 ans, cette personne-là [atteinte de dégénérescence maculaire humide] n'aurait pas été fonctionnelle.

L'optométriste Karl Brousseau

La prévention
Afin de prévenir la dégénérescence maculaire, Karl Brousseau conseille de :

  • consulter régulièrement un optométriste;
  • cesser de fumer;
  • consommer des aliments antioxydants;
  • adopter de saines habitudes de vie.

Chargement en cours