Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Gilles Payer
Audio fil du lundi 18 décembre 2017

Non, le poinsettia ne serait pas nocif pour la santé des chiens et des chats

Publié le

Un chat joue avec une boule de Noël.
Un chat joue avec une boule de Noël.   Photo : iStock

Le poinsettia serait beaucoup moins nocif que le gui, potentiellement mortel, pour votre chien ou votre chat. Le chroniqueur et vétérinaire Jean Gauvin présente trois grands dangers du temps des fêtes pour les animaux de compagnie.

Nourriture
Le premier grand danger d'une fête de Noël pour un chat, un chien ou même un oiseau serait votre festin des Fêtes, selon le Dr Gauvin. Il faut toujours avertir ses convives de ne pas nourrir les animaux de compagnie avec de la nourriture de table. Il est aussi particulièrement important de ne pas perdre de vue la corde qui sert à emballer la volaille ou la farce avant de la mettre au four. Les animaux l'adorent pour toutes les saveurs que cette corde peut contenir après plusieurs heures à cuire sur la dinde, mais elle peut créer des blocages intestinaux. Il faut faire aussi attention aux os des volailles qui peuvent déchirer une paroi du système digestif d'un animal de compagnie.

Arbre de Noël
Les guirlandes de Noël du sapin peuvent littéralement scier l'intestin, sinon créer des blocages intestinaux. Il est toujours important de placer les ornements hors de portée des animaux, donc souvent plus haut dans le sapin. Enfin, l'ingestion du gui par un chien ou un chat peut entraîner la mort de l'animal en raison de la présence de théobromine. La toxicité du poinsettia, à l'inverse, est grandement exagérée, selon Jean Gauvin. Il n'a jamais connu de cas à sa clinique vétérinaire où un animal avait été empoisonné par cette plante dont on dit pourtant souvent qu'elle est dangereuse pour les chiens et les chats.

Rencontres tragiques
Enfin, les invités à un souper de Noël peuvent ne pas être habitués à côtoyer des animaux de compagnie. Le Dr Gauvin recommande de mettre les animaux potentiellement problématiques dans une pièce à part de la maison le temps du réveillon. Il est aussi très important de rappeler, notamment aux enfants, de ne pas brusquer les animaux ou même de ne pas jouer avec eux, puisqu'une morsure ou une griffade est vite arrivée.

Il est également important de rappeler qu'un animal de compagnie ne fait pas un très bon cadeau à offrir à Noël, puisque ce n'est pas le genre de responsabilité qu'on offre à quelqu'un sans d'abord le consulter.

Chargement en cours