Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Isabelle Craig
Audio fil du lundi 4 mars 2019

À un doigt du plaisir, avec le jeu Clit-moi de l’ONF

Publié le

Un rond blanc avec une chevelure conique et des yeux.
L'avatar du jeu Clit-moi   Photo : ONF

L'Office national du film (ONF) vient de lancer un jeu éducatif accessible sur les téléphones intelligents et dont l'objectif est de découvrir les mouvements de doigts susceptibles de stimuler le clitoris. « J'applaudis l'initiative sur la santé sexuelle parce que c'est parler positivement de sexualité avec un aspect amusant et ludique », souligne la sexologue Sylvie Lavallée.

L’objectif du jeu est de donner un orgasme à son avatar, qui a la forme d’un clitoris, en apprenant à manipuler ce dernier. Pour ce faire, les concepteurs du jeu québécois se sont inspirés d’une étude américaine qui résumerait cinq façons dont les femmes aiment être touchées. La sexologue rappelle qu’il y a un nombre infini de techniques pour donner du plaisir à une femme, bien que ces cinq techniques soient une bonne base.

Il faut user de créativité pour essayer de stimuler l’ensemble de l’avatar et voir ce qui va créer des chatouilles.

Sylvie Lavallée, sexologue, à propos du jeu pour téléphone intelligent « Clit-moi »

Même s’il est ludique, il ne s’agit pas d’un jeu pornographique, selon Sylvie Lavallée, puisqu'il utilise des avatars dépersonnalisant l’acte sexuel. Au fur et à mesure que l’on procure du plaisir à ce dernier, des informations éducatives quant au clitoris s'affichent. La sexologue avoue même avoir appris des choses en essayant le jeu, en particulier sur les ramifications internes du clitoris, qui peut atteindre 11 cm.

Malgré certains petits bémols, le jeu conçu en partenariat avec l’Université du Québec à Montréal est plus que nécessaire, selon Sylvie Lavallée. Plusieurs hommes et de nombreuses femmes connaissent mal ou très peu les plaisirs du clitoris, seul organe du corps des femmes uniquement consacré au plaisir.

Il y a énormément de femmes, tout groupe d’âge confondu, […] qui ne se sont jamais touchées.

Sylvie Lavallée, sexologue

La sexologue précise que l'atteinte de l'orgasme, en plus de dépendre de dispositions psychiques, est aussi une question d’apprentissage.

La masturbation féminine est donc importante pour découvrir son mouvement propre à soi. « Il est là l’apprentissage : comment je peux me découvrir et me déculpabiliser par le jeu », conclut-elle.

Référence :

Site web du jeu interactif Clit-moi (uniquement sur mobile)

Chargement en cours