Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patrick Masbourian
Audio fil du mercredi 23 janvier 2019

Comment éviter de perdre ses données sur un CD rouillé

Publié le

Des CD, DVD, disquettes et disques durs sont éparpillées sur une surface blanche.
Des DVD, des CD, des disquettes et des disques durs servent souvent à entreposer les données personnelles.   Photo : Getty Images / iStock / Jonny Sek

Les supports numériques se dégradent avec le temps, et leur durée de vie peut parfois se limiter à dix ans. Les CD, DVD, clés USB et autres disquettes peuvent en effet subir l'oxydation, à une vitesse qui dépend de la manière dont ils sont entreposés, mais « ça va toujours se dégrader », explique le chroniqueur techno Pascal Forget.

« S’ils sont dans un endroit à température constante et fraîche, ça peut durer cent ans », dit-il, mais, dans de mauvaises conditions, une sorte de microrouille peut endommager une partie des données enregistrées, voire rendre l’ensemble du support illisible.

Ainsi, un vieux CD non abîmé par une rayure pourrait être lisible, mais cette « rouille de disque » peut se former et endommager vos photos et autres textes d’archive. « Il va y avoir de petits trous dans le CD », raconte-t-il. Ce phénomène s’observe sur pratiquement l’ensemble des supports numériques.

Dans le cas où un support informatique serait affecté par ce type de rouille, il se peut qu’une partie des données puissent être récupérées par un spécialiste, mais ceci peut être long et complexe.

La solution, selon Pascal Forget, réside dans le stockage en ligne, malgré certains risques d'atteinte à la vie privée.

« On ne veut pas nécessairement tout mettre en ligne, dit-il, mais c’est une bonne solution parce qu’on laisse à quelqu’un d’autre le soin d’entretenir son parc de serveurs, de faire des copies de sauvegarde et de s’assurer que nos données restent intègres et accessibles pour les prochaines années. »

Avec ce type de méthode, la longévité des entreprises est un risque à prendre en compte. Certaines compagnies comme Flickr pour les photos ou Dropbox pour les fichiers ont eu certains problèmes financiers dans les dernières années. Un virus informatique ou un pirate est aussi à quelques clics de rendre nos informations publiques.

Pascal Forget recommande aussi de garder des copies papier de certains textes importants, sinon d’utiliser plusieurs services en ligne différents pour entreposer des copies des mêmes données, mais seulement pour les informations moins sensibles puisque ceci duplique aussi les risques de vols de données.

Référence :

« Comment conserver ses souvenirs numériques? », sur le site web personnel de Pascal Forget

Chargement en cours