•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les éclaireurs

Les éclaireurs

Avec Patrick Masbourian

Audio fil du jeudi 6 décembre 2018

Audio fil

  • Oui, les jeunes itinérants prennent soin de leur chien ou de leur chat

    « Je me fais souvent dire : "Les jeunes sans-abri ne devraient pas avoir d'animaux, parce qu'ils sont maltraités." Je l'avoue très humblement, il y a cinq ans, c'est effectivement ce que je pensais, et finalement, il y a quelqu'un qui m'a convaincu du contraire », dit le vétérinaire Jean Gauvin. Celui-ci parle de Michelle Lem, une chercheuse canadienne qui a démontré, dans une étude, que les jeunes itinérants prennent vraiment soin de leur chien ou de leur chat, souvent plus que de leur propre personne. Ces animaux font aussi aux jeunes de la rue un très grand bien.

  • Grâce à la recherche, le taux de survie des bébés prématurés s'est amélioré

    « La prématurité au Québec, [...] ç'a beaucoup changé depuis les 10 dernières années. [...] Par exemple, il y a 10 ans, un bébé qui naissait à 24 semaines avait de 40 % à 50 % de chances de survie. Là, on est autour de 70 % à 75 % », souligne Ahmed Moussa, pédiatre et néonatologiste au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine. La recherche et les nouvelles approches en néonatalogie ont grandement contribué à l'amélioration de la situation, dit-il.

Vous aimerez aussi

  • Bain libre

  • Tout un matin