•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prix Nobel de chimie 2018 : la sélection naturelle en accéléré

Les années lumière

Avec Sophie-Andrée Blondin

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

Prix Nobel de chimie 2018 : la sélection naturelle en accéléré

Audio fil du dimanche 7 octobre 2018
Frances Arnold avec un bécher.

Frances Arnold est la cinquième femme récompensée en chimie dans l'histoire du prix Nobel.

Photo : CALTECH

Le prix Nobel de chimie 2018 est octroyé à deux chercheurs américains, Frances H. Arnold et George P. Smith, ainsi qu'à un chercheur britannique, Gregory P. Winter, pour leurs travaux inspirés des mécanismes de l'évolution darwinienne. Les trois scientifiques ont su reproduire et accélérer en laboratoire le phénomène de la sélection naturelle, pour créer des enzymes et des anticorps qui ont donné naissance à de nouveaux médicaments et à des biocarburants.

Frances H. Arnold, ingénieure chimiste à l'Institut de technologie de Californie, est la cinquième femme récompensée en chimie dans l'histoire du prix Nobel. Déjà venue donner des conférences à Montréal, elle a inspiré les travaux de nombreux chercheurs, notamment dans le domaine de la chimie verte, qui permet d'élaborer des procédés plus respectueux de l'environnement.

Invités :
Audrey Moores
, professeure de chimie à l'Université McGill et chercheuse dans le domaine de la chimie verte
Joëlle Pelletier, professeure de chimie et professeure agrégée au Département de biochimie de l'Université de Montréal

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi