Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Animatrice Sophie-Andrée Blondin
Audio fil du dimanche 9 septembre 2018

Un nouvel insecte nommé en l'honneur d'un Montréalais

Publié le

Vue aérienne de Phyllium letiranti (femelle)
L'insecte Phyllium letiranti a été nommé en l'honneur du Montréalais Stéphane Le Tirant.   Photo : R. Limoges

Conservateur de la collection scientifique de l'Insectarium de Montréal, Stéphane Le Tirant est passionné par les phylliidae, surnommées phyllies, une famille d'insectes qui ressemblent à s'y méprendre aux feuilles des arbres qui les abritent. Il nous fait découvrir les trésors de la collection de l'Insectarium et une nouvelle espèce d'insecte feuille baptisée en son honneur, le Phyllium letiranti, qui vit sur l'île de Peleng, en Indonésie.

Stéphane Le Tirant pose derrière une vitrine présentant des insectes feuilles.
Le conservateur de la collection scientifique de l'Insectarium de Montréal, Stéphane Le Tirant. Photo : Radio-Canada/Jean-Francois Hamelin

Seulement une centaine d'espèces de phyllies ont été décrites à ce jour, alors qu'on en dénombre 350 000 pour les coléoptères. Les insectes feuilles fascinent Stéphane Le Tirant, qui leur voue une affection toute particulière. L'Insectarium de Montréal fait figure de chef de file dans la découverte de nouvelles espèces de phyllies. Avec ses collègues, le conservateur a découvert pas moins de sept espèces d'insectes feuilles, dont celle baptisée en son honneur.

Deux photos de Diapheromera femorata.
Diapheromera femorata (femelle), aussi nommée « bâtonnet ordinaire ».   Photo : R. Limoges
Phyllium philippinicum sur une feuille
Phyllium philippinicum, bien vivante, en élevage à l'Insectarium.   Photo : Stéphane Le Tirant
Un scarabée rhinocéros vu de côté.
Vue latérale de Golofa limogesi.    Photo : R. Limoges

Chargement en cours