•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les défis de l'électronique imprimable

Les années lumière

Avec Sophie-Andrée Blondin

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

Les défis de l'électronique imprimable

Audio fil du dimanche 26 août 2018
Deux mains gantées versent un liquide bleu dans bécher au-dessus d'un comptoir blanc.

Les encres à base d’argent et de cuivre sont d’excellents matériaux conducteurs. Elles sont employées dans des appareils électroniques imprimables qui allient flexibilité, extensibilité, minceur et portabilité.

Photo : Conseil national de recherches du Canada / Daniel Gamache

Les chercheurs canadiens sont aux premières loges de la mise au point de nouvelles technologies destinées à l'électronique imprimable, au cœur des technologies du futur. Qu'il s'agisse d'emballages alimentaires intelligents, de panneaux solaires, d'écrans flexibles ou de tableaux de bord évolués, la production de capteurs efficaces et peu coûteux pour un usage de masse représente encore un énorme défi.

La mise en application des techniques simples et classiques d'imprimerie ou de sérigraphie à ces objets complexes est un autre problème que les chercheurs tentent de résoudre pour envisager enfin l'électronique imprimable à grande échelle.

L'encre moléculaire sous la loupe du Conseil national de recherches du Canada

L'encre moléculaire est un bon exemple du défi scientifique que présente ce domaine de recherche. Celle-ci est au cœur de certaines recherches dans les laboratoires du Conseil national de recherches du Canada.

Chantel Paquet regarde une feuille de papier où des composantes électroniques ont été imprimées.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Chantal Paquet, chercheure associée au Centre national de recherche du Canada, se spécialise la recherche sur l'électronique imprimable.

Photo : Centre national de recherche du Canada / Nicolas Séguin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi