Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Sophie-Andrée Blondin
Audio fil du dimanche 15 avril 2018

La plus lointaine étoile jamais observée découverte par hasard

Publié le

Photo de l'étoile Icarus.
Au centre du carré se trouve Icarus, l'étoile la plus lointaine de la terre jamais observée.   Photo : NASA, ESA, and P. Kelly (University of Minnesota)

L'observation d'une supergéante bleue par le télescope spatial Hubble – un exploit formidable en soi – a été faite un peu par hasard. Hubble a observé non pas une ou des galaxies (comme les astronomes en ont maintenant l'habitude), mais une étoile, ce qui est inusité, située à plus de neuf milliards d'années-lumière. Du jamais vu.

L’étoile a été découverte à l'aide d’un phénomène que les astronomes et les astrophysiciens connaissent bien : la lentille gravitationnelle. En gros, on se sert d’autres étoiles pour découvrir ou détecter des astres ou des galaxies. Une équipe internationale a publié récemment le résultat de cette découverte spectaculaire dans la revue scientifique Nature Astronomy.

Cette étoile, on l’a baptisée Icarus, et son nom scientifique – abrégé – est LS-1. Si la découverte est un hasard, elle n’a tout de même pas commencé par une recherche au hasard dans le ciel. Les astronomes s’intéressaient d’abord aux explosions de supernovas, comme l’a raconté aux Années lumière Johan Richard, astronome-adjoint au Centre de recherche astrophysique de Lyon.

Au-delà du record…
Cette nouvelle observation avait pourtant été prédite par la théorie. On confirme ainsi la relativité générale. En faisant cette observation, les chercheurs ont en quelque sorte sondé la structure de la matière dans l’amas de galaxies où se trouvait cette étoile. De plus, avec cette découverte, on peut notamment mesurer la densité des étoiles qui s’y trouvent.

Une étoile éteinte
Si Icarus est une supergéante bleue, l’astre est mort depuis longtemps. L’étoile est (ou était) 100 fois plus grosse que notre Soleil et, surtout, 20 fois plus massive. Ce genre d’étoile a une température à sa surface située entre 11 000 et 14 000 degrés Celsius, ce qui est deux fois plus que le Soleil.

D’autres observations du genre sont à prévoir, notamment avec l’arrivée du télescope spatial James-Webb. Voir une étoile à plus de neuf milliards d’années-lumière ne fera donc peut-être bientôt partie que de la routine des astrophysiciens de notre planète.

Invités :
Johan Richard, astronome-adjoint au Centre de recherche astrophysique de Lyon
René Doyon, astrophysicien et professeur titulaire à l’Université de Montréal

Chargement en cours