Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Sophie-Andrée Blondin
Audio fil du dimanche 4 février 2018

Trop tard pour le climat?

Publié le

Jean-Pascal van Ypersele donne une conférence.
L’ancien vice-président du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) Jean-Pascal van Ypersele participe à la conférence Espoirs sur fond de désespoir climatique, présentée au Coeur des sciences.   Photo : Radio-Canada / Jean-Francois Michaud

Le climatologue belge Jean-Pascal van Ypersele a profité de sa participation à la conférence « Espoirs sur fond de désespoir climatique » pour faire un détour par notre studio en compagnie de Philippe Gachon, professeur à l'Université du Québec à Montréal (UQAM) et chercheur au Centre pour l'étude et la simulation du climat à l'échelle régionale (ESCER), à Montréal.

Ensemble, ils collaborent à un nouveau projet de recherche destiné à évaluer les répercussions des changements climatiques dans l’Atlantique Nord et l’Arctique. Ils s’intéressent entre autres aux effets de ces changements sur les populations et les écosystèmes.

Au micro des Années lumière, ils s’inquiètent également de la baisse, au Canada et aux États-Unis, du financement de la recherche sur le climat.

Invités :

Jean-Pascal van Ypersele, professeur de climatologie et des sciences de l’environnement à l’Université catholique de Louvain, en Belgique
Philippe Gachon, professeur régulier au Département de géographie de l’UQAM

Chargement en cours