•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le criblage rapide des variants du SRAS-CoV-2

Les années lumière

Avec Sophie-Andrée Blondin

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

Le criblage rapide des variants du SRAS-CoV-2

Une image d'un variant britannique du coronavirus.

Les variants de la COVID-19 sont 50 % fois plus infectieux.

Photo : Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Avec les nouveaux variants préoccupants du SRAS-CoV-2 arrivent les défis associés à leur détection rapide. Comme il est logistiquement impossible de faire le séquençage génétique de tous les prélèvements de test positifs à la COVID-19, des méthodes de criblage ont été mises au point. Alexandre Touchette a visité cette semaine un laboratoire des Hôpitaux Shriners pour enfants, à Montréal, pour voir comment ce criblage est effectué.

C'est un peu par hasard si le laboratoire de biologie moléculaire des Hôpitaux Shriners pour enfants a été le premier au Québec à détecter le variant britannique en décembre. C’est parce qu’il utilisait une trousse de test PCR différente de celles utilisées dans la plupart des laboratoires québécois que son équipe a pu se rendre compte que quelque chose clochait dans un des échantillons d'un test de dépistage de la COVID-19.

Le test commercial utilisé avait la particularité de cibler trois portions du génome du SRAS-CoV-2, dont le gène S, qui a subi une mutation chez le variant britannique. L’absence de réponse à la partie du test visant le gène S a mis la puce à l’oreille des microbiologistes qui analysaient les résultats. L’échantillon a ensuite été envoyé au Laboratoire de santé publique du Québec, qui a effectué un séquençage génétique pour confirmer qu’il s’agissait bel et bien du variant britannique.

Des laboratoires et des entreprises mettent maintenant au point des tests de criblage qui visent un gène commun aux trois variants préoccupants. Ce test augmentera la précision des tests de criblage et accélérera la détection des variants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi