•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les années lumière

Avec Sophie-Andrée Blondin

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

Wolbachia, une alliée microscopique dans la lutte contre les virus

Un moustique Aedes aegypti

Le moustique Aedes aegypti transmet le Zika, ainsi que la dengue et le chikungunya.

Photo : Associated Press / James Gathany

Une bactérie qui vit cachée à l'intérieur de cellules d'insectes pourrait devenir une alliée importante dans la lutte contre les maladies transmises par les moustiques. Portrait d'un micro-organisme hors du commun.

À première vue, la Wolbachia, une famille de bactéries intracellulaires découverte en 1924, peut passer pour un micro-organisme assez banal. Avec les années, elle a toutefois réussi à intéresser des chercheurs en microbiologie, en virologie et même en épidémiologie.

Pour assurer sa survie, cette bactérie a développé de nombreuses tactiques. L’une de celles qui intéressent le plus les chercheurs est sa capacité à éliminer toute compétition microbienne. En effet, une fois à l’intérieur d’un hôte, Wolbachia nuira aux autres virus, voire les empêchera de causer des infections.

Lorsqu’on l’applique aux moustiques, cet effet inclut aussi des virus transmissibles à l’humain, par exemple la maladie à virus Zika, la fièvre jaune, la dengue et plusieurs autres. Et cette méthode commence à faire ses preuves!

Des chercheurs de différentes universités collaborant au World Mosquito Program ont récement annoncé les premiers résultats d’une étude qui s’est déroulée près de la ville de Yogyakarta, en Indonésie, où l’implantation de moustiques infectés à la Wolbachia a entraîné une baisse de 77 % des cas de dengue.

Même s'il faudra attendre la publication de tous les résultats avant de conclure au succès de la démarche, pour le moment, celle-ci semble prometteuse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi