•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lancement de plusieurs missions vers Mars, avec Marie-France Bélanger

Les années lumière

Avec Marie-France Bélanger

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

Lancement de plusieurs missions vers Mars, avec Marie-France Bélanger

Crédit: Farah Alibay

Crédit: Farah Alibay

Photo : Radio-Canada

Les projecteurs seront braqués sur Mars au cours des prochains jours : trois missions seront lancées incessamment par la Chine, les États-Unis et les Émirats arabes unis. Ces expéditions vers celle qu'on surnomme la planète rouge pourraient marquer l'histoire spatiale.

Une fois tous les deux ans et des poussières, la Terre et Mars sont à leur point le plus proche, ce qui réduit à sept mois la durée du voyage entre les deux planètes. La National Aeronautics and Space Administration (NASA) entend profiter de ces circonstances favorables pour lancer la mission Mars 2020, dont le principal objectif est de trouver des traces de vie lointaine grâce au robot Persévérance et à ses instruments. « On considère que Mars, dans sa période la plus primitive de son histoire – il y a à peu près de 4,5 à 4 milliards d'années – ressemblait à la Terre. On suppose qu'il y avait de l'eau liquide sur Mars. Bref, il y avait des conditions qui faisaient que la vie a pu exister à ce moment-là », affirme Olivier Beyssac, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et associé à Mars 2020.

Persévérance explorera donc un secteur bien précis, à la recherche d'indices dans des roches très anciennes. Pour y parvenir, des ingénieurs comme Farah Alibay ont conçu un engin plus perfectionné que les quatre autres qui l'ont précédé sur Mars. « Persévérance est plus intelligent. Il a un deuxième ordinateur qui lui permet de faire de la navigation autonome », explique la scientifique, qui a grandi au Québec. Le robot recueillera les échantillons les plus intéressants, qui seront ensuite ramenés sur Terre, dans une dizaine d'années, pour des analyses plus poussées. Du jamais vu pour la planète Mars!

Les Émirats arabes unis veulent aussi marquer l'histoire avec la sonde Hope, qui a pour objectif d'étudier la météo et le climat martiens. Il s'agira d'une première mission interplanétaire pour un pays arabe. De son côté, la Chine – qui figure déjà parmi les leaders en matière d'exploration de l'espace – lancera elle aussi sa toute première mission vers Mars, notamment pour mieux en comprendre la géologie.

Dans tous les cas, un tel voyage constitue une véritable prouesse. Mars a la réputation d'être un véritable cimetière de missions spatiales; une fois sur deux, c'est un échec. Inutile de dire que les scientifiques retiendront leur souffle au moment du lancement et lors de l'arrivée des engins à destination.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi