•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les années lumière

Avec Sophie-Andrée Blondin

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

L'hydrométallurgie pour recycler les batteries usagées de voitures électriques

Une voiture électrique est rechargée.

Une voiture électrique à la recharge.

Photo : Radio-Canada

Au Québec comme ailleurs, l'électrification des transports commence à s'accélérer. Les véhicules électriques sont vus comme essentiels à la réduction des gaz à effet de serre, mais leur bilan environnemental est assombri par l'extraction des minéraux utilisés pour fabriquer les batteries. Alexandre Touchette a visité cette semaine l'usine pilote d'une entreprise montréalaise qui promet de s'attaquer à ce problème avec le recyclage des batteries lithium-ion.

Installée dans l’est de Montréal, Recyclage Lithion a mis au point un procédé d’hydrométallurgie qui récupère 95 % des éléments contenus dans les batteries lithium-ion. Il s'agit d'une nette amélioration par rapport au procédé traditionnel de pyrométallurgie qui récupère certains métaux, mais qui brûle tout le reste, dont le graphite et le lithium.

La chaîne de production de Recyclage Lithion commence avec le démantèlement des batteries usagées. Ce processus doit être fait avec précaution pour éviter tout risque d’électrocution. Les modules de batteries sont ensuite broyés, et on extrait les copeaux de métal et de plastique des boîtiers de la pâte noire qui contient les éléments critiques, dont le graphite, le lithium, le cobalt et le manganèse.

Le procédé d’hydrométallurgie commence ensuite avec la dissolution de la pâte noire dans un acide puissant. En augmentant progressivement le pH de la solution, on peut faire précipiter les métaux un à un pour les extraire de la solution. Ce procédé permet de purifier ensuite chaque composé séparément pour les revendre à des entreprises qui fabriquent de nouvelles batteries.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi