•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les années lumière

Avec Sophie-Andrée Blondin

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

Le verdissement urbain, un arbre à la fois

Feuilles de chêne sur ciel bleu

Quelques feuilles d'un chêne

Photo : iStock

Ayant planté 82 millions d'arbres depuis 1992, Arbres Canada peut dire qu'il a fait sa part pour la foresterie urbaine au pays. Gino Harel a rencontré les gens derrière cet organisme qui mettent en contact des bailleurs de fonds avec des personnes ne demandant pas mieux que de planter davantage d'arbres dans leur communauté.

Chaque année, Arbres Canada recueille environ cinq millions de dollars en dons corporatifs et de particuliers. L’organisme, dont les bureaux sont situés à Ottawa, gère divers programmes qui permettent notamment aux municipalités et aux écoles d’ajouter des arbres dans leurs espaces publics. Arbres Canada sert aussi de secrétariat du Réseau canadien de la forêt urbaine, un regroupement de professionnels dans le domaine.

Une jeune femme est accroupie dans un parc couvert de neige, près de petites pousses d'arbres nouvellement plantées. Elle porte un chapeau et un foulard pour se couvrir du froid.

La gestionnaire des opérations d'Arbres Canada, Marie-Paule Godin, nous a montré les 200 arbres plantés en 2019 dans le parc Cahill, à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Gino Harel

Qu’il s’agisse de quelques centaines de petites pousses additionnelles plantées dans un parc municipal ou de projets de plus grande envergure, comme le remplacement d’arbres fauchés par des catastrophes naturelles, les responsables d’Arbres Canada mettent à profit l’argent disponible pour répondre aux besoins qui lui sont présentés.

Une dame dans la cinquantaine, aux cheveux bruns et portant des lunettes, se tient debout dans l'allée d'une série de cubicules, dans un vaste espace de bureaux.

Danielle St-Aubin, directrice générale d'Arbres Canada, dans les bureaux de l'organisme à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Gino Harel

Chacun en sort gagnant, étant donné que les arbres en milieu urbain produisent de nombreux bienfaits. Leur contribution dans la lutte contre les changements climatiques par la captation de carbone a déjà été largement documentée. Ces majestueux végétaux favorisent également une meilleure qualité de vie. Les résidents d’un quartier entier peuvent y trouver ombrage en temps de grande chaleur, sans compter que ces arbres ajoutent de la beauté en un coup d’œil par leur seule présence. Les oiseaux aussi en profitent lorsqu’ils viennent s’y percher et, parfois même, s’y nourrir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi