•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les années lumière

Avec Sophie-Andrée Blondin

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

L'Australie brûle, mais qu'en est-il du reste de la planète?

Des résidents observent des flammes géantes ravager les arbres.

L'Australie en proie à une centaine d'incendis ravageurs depuis septembre.

Photo : Getty Images / Brett Hemmings

Les feux sans précédent qui dévastent l'Australie ont débuté dès le mois de septembre, alors que la saison des incendies commence normalement en décembre, avec l'arrivée de l'été austral. Cette catastrophe vient s'ajouter aux feux qui ont touché l'Amazonie et la Californie l'été dernier. Alexandre Touchette s'est demandé si l'on assistait à une augmentation des incendies à l'échelle planétaire.

Avec les effets combinés des températures records et de la sécheresse qui affecte l'Australie, ce sont plus de 100 000 kilomètres carrés de broussaille et de forêts qui ont brûlé cette année; un triste record pour ce pays. Toutefois, à l'échelle de la planète, on constate une baisse des superficies brûlées depuis 20 ans. C'est du moins ce qui ressort de l'analyse d'images satellites effectuée par les scientifiques responsables de mettre à jour le Global Fire Atlas.

Les changements climatiques pourraient toutefois changer la donne en Australie et ailleurs dans le monde. Une augmentation des températures moyennes risque d'entraîner une hausse de la fréquence et de l'intensité des incendies. Même des forêts pluviales qui sont normalement épargnées par les feux risquent d'être incendiées pour être ensuite remplacées par d'autres types de forêts encore plus à risque de brûler.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi