•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vraiment verte, l'énergie de l'or bleu?

Les années lumière

Avec Sophie-Andrée Blondin

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

Vraiment verte, l'énergie de l'or bleu?

Une photo aérienne du réservoir et du barrage Eastmain-1.

Les réservoirs hydroélectriques peuvent dans certains cas émettre de grandes quantités de dioxyde de carbone et de méthane.

Photo : Hydro-Québec

Une nouvelle étude parue dans la revue Environmental Science & Technology met en évidence des écarts dans la performance environnementale des centrales hydroélectriques.

L'analyse en question porte sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 1473 centrales hydroélectriques qu'on trouve dans 104 pays. Et les différences sont énormes. Parfois, les centrales hydroélectriques en émettent davantage que les centrales au charbon, surtout sous les latitudes plus chaudes (en raison des émissions de méthane lors de l'ennoiement des réservoirs).

Au Canada, cependant, au bout de quelques années, la centaine de centrales hydroélectriques analysées émettent beaucoup moins de GES que celles qui sont alimentées par des énergies fossiles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi