Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Animatrice Sophie-Andrée Blondin
Audio fil du dimanche 15 septembre 2019

La chasse au faux miel

Publié le

Sur les étagères où sont exposés les miels inscrits au concours des Prix mondiaux de l'apiculture, des affiches écrites en rouge remplacent les miels qui ont échoué les test de qualité.  Il y a davantage d'affiches que de pots de miels.  Près de la moitié des miels ont été disqualifiés
Plus de la moitié des 200 miels soumis pour les Prix mondiaux d'apiculture d'Apimondia ont échoué les tests de qualité. Dans la zone où étaient exposés les produits inscrits au concours, plusieurs dizaines d’affiches expliquant que l'échantillon avait échoué les tests trônaient en lieu de place des miels recalés.   Photo : Radio-Canada / Chantal Srivastava

Le monde apicole vit une période difficile. Lors du 46e congrès Apimondia, qui se tenait cette semaine à Montréal, la journaliste Chantal Srivastava a pu constater que près de la moitié des échantillons de miel soumis aux Prix mondiaux de l'apiculture ont échoué aux tests de qualité.

La falsification du miel est l'une des fraudes alimentaires les plus répandues, après celle qui touche le lait et l’huile d’olive.

Pas facile de détecter les fraudes, qui font appel à des moyens de plus en plus sophistiqués. Et pourtant, l’enjeu est de taille pour les consommateurs comme pour les adeptes de l’apithérapie, qui prônent l’usage des produits de la ruche pour prévenir et même guérir plusieurs affections et maladies.

L’apithérapie, une vraie science? Les avis sont partagés. Au Québec, l’Ordre des médecins vétérinaires vient d’accréditer un atelier sur l’apithérapie dans le cadre du processus de formation continue de ses membres.

Chargement en cours