Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Animatrice Sophie-Andrée Blondin
Audio fil du dimanche 7 avril 2019

Le point sur les changements climatiques et le Canada

Publié le

Une route cahoteuse dans un paysage d'hiver.
La route Dempster au nord de Dawson au Yukon est particulièrement endommagée par la fonte du pergélisol.   Photo : Radio-Canada / Philippe Morin

Le Canada subit de plein fouet les contrecoups des changements du climat : un nouveau rapport d'Environnement et Changement climatique Canada publié cette semaine confirme que, depuis 1948, le réchauffement de la température moyenne est deux fois plus intense au Canada que sur l'ensemble de la planète.

Dans la revue Nature Communications, des chercheurs font état d'un effet bien concret de cette hausse : les glissements de terrain liés au dégel du pergélisol sur l'île de Banks ont été multipliés par 60 au cours des 30 dernières années, passant de 63 en 1984 à plus de 4000 en 2013. Selon Antoni Lewkowicz, professeur au Département de géographie, environnement et géomatique de l'Université d'Ottawa et un des auteurs cette étude, le lien avec la hausse des températures est évident, car 85 % de cette augmentation est survenue après quatre étés particulièrement chauds.

Légende : Vidéo d'Antoni Lewkowicz sur les glissements de terrain régressifs liés à la fonte du pergélisol sur l'île de Banks, dans l'Arctique canadien

Les forêts, des isolants
Ailleurs au pays, les forêts pourraient limiter les effets de la hausse des températures, selon une nouvelle étude parue cette semaine dans Nature Ecology and Evolution. Avec ses collègues, Mark Vellend, de l'Université de Sherbrooke, rapporte que cet effet tampon des forêts s'accentue avec la hausse des températures.

Chargement en cours