•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les années lumière

Avec Sophie-Andrée Blondin

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h
(en rediffusion le dimanche suivant à 4 h)

La fonte des neiges et les risques d'inondation

Audio fil du dimanche 24 mars 2019
Les embâcles au printemps empêchent l'écoulement de l'eau

Les embâcles au printemps empêchent l'écoulement de l'eau.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Quand les pluies du printemps arrivent, il est essentiel de connaître la quantité de neige accumulée dans les bassins versants afin de prévoir les risques d'inondation. Plutôt que d'envoyer des équipes sur le terrain prendre des carottes de neige pour évaluer la quantité d'eau contenue dans le manteau neigeux, un capteur automatise la mesure, ce qui la rend beaucoup plus précise. Les détails avec Alexandre Touchette.

Pour la suite du texte d'Alexandre Touchette, cliquez ici!

On voit des travailleurs d'Hydro-Québec qui mesurent la neige au sol en forêt à l'aide d'un cylindre gradué.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des travailleurs d'Hydro-Québec mesurent la neige au sol

Photo : Hydro-Québec

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi