Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Sophie-Andrée Blondin
Audio fil du dimanche 31 décembre 2017

Le squelette contribue à réguler l’appétit

Publié le

Biscuits en forme de squelettes
Le spécialiste de la biologie moléculaire Mathieu Ferron a contribué à la découverte de l’ostéocalcine, une hormone produite par nos os qui intervient dans la gestion du sucre dans l’organisme.   Photo : getty images/istockphoto / LightFieldStudios

On découvre l'étendue du rôle que jouent nos os. Plus qu'une charpente, notre squelette intervient dans notre capacité à métaboliser le sucre, mais aussi dans la régulation de notre appétit – voire dans le maintien de notre mémoire!

Le spécialiste de la biologie moléculaire Mathieu Ferron a fait partie, en 2007, de l’équipe qui a découvert que nos os produisaient une hormone inconnue jusque-là : l’ostéocalcine.

Depuis 10 ans, ses travaux et ceux de ses collègues mettent au jour l’ampleur du rôle de nos os, ces organes méconnus. Aujourd’hui chercheur à l’Institut de recherche clinique de Montréal (IRCM), le professeur Ferron a récemment découvert le mécanisme par lequel l’ostéocalcine intervient dans la production d’insuline et la gestion du sucre dans l’organisme.

On entrevoit aussi l’importance inouïe de ces signaux issus des os dans d’autres domaines. Ainsi, Mathieu Ferron a pu observer une influence de l’ostéocalcine sur l’appétit, tandis que d’autres ont pu mesurer chez la souris que cette hormone était étroitement associée aux pertes de mémoire causées par l’âge.

À l’invitation du journaliste scientifique Jean François Bouthillette, Mathieu Ferron vient raconter ce qui lie nos os, le sucre à la crème de grand-maman et l’appétit du réveillonneur.

Invité :

Mathieu Ferron, spécialiste de la biologie moléculaire, professeur et chercheur à l’IRCM, professeur de médecine à l’Université de Montréal et à l’Université McGill et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les os et le métabolisme de l’énergie

Chargement en cours